Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un boxeur fait reculer des gendarmes lors de l’acte 8 des Gilets jaunes à Paris (vidéo)

© SputnikLes Gilets jaunes sont rassemblés à Paris pour l’acte 8 de leur mobilisation, le 5 janvier
Les Gilets jaunes sont rassemblés à Paris pour l’acte 8 de leur mobilisation, le 5 janvier - Sputnik France
S'abonner
Lors de l’acte 8 des Gilets jaunes, une scène où les forces d’ordre reculent sur les quais de Seine face à un boxeur, qui les repousse à coups de poing, a exalté les internautes. Une vidéo de cette scène est vite devenue virale.

Une vidéo filmée lors de l'acte 8 des manifestations des Gilets jaunes à Paris où un gendarme mobile se retrouve face à un boxeur a fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Sur la vidéo, un gendarme perd visiblement du terrain dans une bataille au corps à corps l'opposant à un boxeur.

Les forces d'ordre sont obligées de reculer en se protégeant avec leurs boucliers contre un homme qui ne les attaque qu'à la force du poignet.

Une séquence qui circule sur le Net est pour le moment la vidéo la plus commentée relative aux Gilets jaunes, indiquent des médias.

Dans une opulence de réactions, il y en a une qui a attiré l'attention des internautes, celle de Jean-Luc Mélenchon. Toutefois, l'homme politique ne reproche rien au boxeur mais s'en prend aux autorités qui, d'après lui, ont permis que cette scène ait lieu sur les quais de Seine.

Plus tard, la police a identifié cet homme comme un boxeur professionnel et ouvert une enquête à son encontre. D'après les médias, il s'agit d'un certain Christophe D. Il a été champion de France entre 2007 et 2009. Il combattait dans la catégorie des lourds-légers et est monté 22 fois sur le ring dans le monde professionnel, gagnant 18 fois.

Cet affrontement s'est produit en marge du huitième acte des manifestations des Gilets jaunes qui se déroule à Paris, ainsi que dans d'autres villes françaises. Dans la capitale française, la mobilisation a été émaillée de heurts entre des manifestants et les forces de l'ordre.

D'après les données de la police, à 15h00 la mobilisation rassemblait environ 25.000 personnes dans toute la France.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала