Un particulier affirme avoir retrouvé la trace du MH370 disparu

© AFP 2022 Asit KumarUn particulier affirme avoir retrouvé la trace du MH370 disparu (image d'archive)
Un particulier affirme avoir retrouvé la trace du MH370 disparu (image d'archive) - Sputnik France
Contrairement aux conclusions de l’enquête officielle, le «chasseur d’avions» particulier Daniel Boyer affirme avoir découvert le site du crash du vol MH370, dans la jungle cambodgienne, et entend donc la «fouiller» pour y retrouver les débris de l’appareil, relate Daily Express.

Tout en s'appuyant sur des images satellites, le «chasseur d'avions» particulier Daniel Boyer a décidé de lancer et financer une expédition dans la jungle cambodgienne où il dit avoir repéré le lieu du crash du vol MH370 de la Malaysia Airlines, disparu des écrans radar le 8 mars 2014, selon The Daily Express.

MH370 - Sputnik France
Crash du MH370 en 2014: l’avion disparu se serait-il écrasé dans la jungle cambodgienne?
D'après le média, l'expédition sera menée par Zorba Parer, directeur d'une société de consulting en aéronautique à Phnom Penh. Ce dernier s'est déjà rendu dans la jungle cambodgienne afin d'infirmer l'hypothèse rivale du producteur britannique de vidéos, Ian Wilson, selon laquelle les débris de l'avion se trouveraient à environ 15 km de l'endroit repéré par Daniel Boyer, précise-t-il.

«Il y est déjà allé pour contredire le repérage satellite d'Ian Wilson à 15 km de là, maintenant il examine la mien», a indiqué Daniel Boyer.

«Heureusement pour moi, je suis 1.000% sûr que ça soit le site du crash», a ajouté le particulier cité par Daily Express.

En octobre dernier, le producteur de vidéos britannique Ian Wilson a affirmé avoir découvert grâce à Google Maps le site du crash du MH370 de la Malaysia Airlines, dans la jungle cambodgienne.

Le vol MH370 de la Malaysia Airlines, avec 239 passagers et membres d'équipage à son bord, a disparu des écrans radar le 8 mars 2014 alors qu'il se dirigeait vers Pékin depuis Kuala Lumpur. Après des années de recherches approfondies, le gouvernement malaisien a admis en juillet 2018 qu'il ne savait pas ce qu'il était advenu de l'avion. Les enquêteurs ont noté dans leur rapport qu'une défaillance technique s'était probablement produite et que les actions des deux pilotes n'avaient en aucun cas eu une intention malveillante. D'après eux, le crash se serait produit dans l'océan Indien.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала