Cible d’insultes sur les réseaux sociaux, Marlène Schiappa fait appel à la justice

© AFP 2022 Eric FEFERBERGMarlèna Schiappa
Marlèna Schiappa - Sputnik France
Insultée sur les réseaux sociaux à cause de son opposition à la cagnotte de soutien à l'ancien boxeur Christophe Dettinger, Marlène Schiappa a décidé de ne pas garder le silence. Elle a porté plainte contre pour cyberharcèlement.

La secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a déposé une plainte pour cyberharcèlement.

Marlèna Schiappa - Sputnik France
Schiappa traitée de «poupée Barbie»: clash entre un Gilet jaune et Morandini (vidéo)
Selon Franceinfo, elle peut ainsi se servir de la loi portée par elle-même contre les violences sexuelles et sexistes.

Sur son compte Twitter, la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes a signalé être victime de nombreux commentaires d'insulte qui se sont multipliés après que l'intéressée s'est prononcée contre la cagnotte de soutien à l'ancien boxeur Christophe Dettinger, accusé d'avoir agressé deux gendarmes à Paris lors de la manifestation des Gilets jaunes.

​Le 9 janvier lors de l'émission Morandini Live, une dispute s'est déclenché entre le présentateur Jean-Marc Morandini et Philippe Pascot, écrivain et sympathisant des Gilets jaunes, qui a traité Mme Schiappa de «poupée barbie».

Auparavant, Marlène Schiappa s'en était pris aux donateurs de la cagnotte Leetchi en faveur de Christophe Dettinger, l'ex-boxeur ayant agressé deux gendarmes samedi dernier lors de l'acte 8 des Gilets jaunes. Affirmant que «c'était une forme de complicité», elle a condamné la cagnotte qui s'est élevée à plus de 110.000 euros en 24 heures et demandé à ce que les participants soient identifiés.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала