Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Toulouse: une journaliste dit avoir été menacée de viol par des Gilets jaunes

© AFP 2021 PASCAL PAVANIProtestors wearing Yellow Vests (gilets jaunes) hold French flags as they take part in an anti-government demonstration called by the Yellow Vest movement on January 12, 2019,
Protestors wearing Yellow Vests (gilets jaunes) hold French flags as they take part in an anti-government demonstration called by the Yellow Vest movement on January 12, 2019, - Sputnik France
S'abonner
Se déclarant avoir été menacée, en marge de l’acte 9 des Gilets jaunes, d’être sortie de sa voiture et violée, une journaliste de La Dépêche du Midi affirme avoir vécu des «minutes interminables» et porte plainte.

Une journaliste pigiste de La Dépêche du Midi a porté plainte dimanche au commissariat central de Toulouse pour «dégradations volontaires» après avoir vécu une agression verbale par des gens cagoulés et vêtus de gilets jaunes samedi, qui ont notamment menacé de la violer, annonce ce média

Caméras - Sputnik France
LCI indique que son équipe a été «agressée» en marge de la mobilisation à Rouen

Comme l'explique la source, la jeune femme de 31 ans se trouvait dans la voiture siglée au nom du groupe de presse lorsque son véhicule a été bloqué par des individus.

«J'ai été bloquée par plusieurs individus qui m'ont menacée. "On va te n****r, tu es la c**** de la préfecture…"», indique le média citant ses propos.

La femme a expliqué avoir vécu les plus longues minutes de sa vie.

«Cela a duré environ quatre à cinq minutes, interminables. Ils voulaient que j'ouvre ma vitre. Je leur ai dit que ce n'était pas possible, en leur signifiant que je devais récupérer mon enfant. Un homme m'a dit sur le ton de la menace, "tu as deux secondes pour t'en aller!"», explique-t-elle, ajoutant qu'elle était toujours traumatisée par ce qui s'était passé.

Le rédacteur en chef adjoint du quotidien, Lionel Laparade, a posté sur son Twitter un message de colère en réaction à cet incident en précisant toutefois que deux Gilets jaunes étaient venus en aide à la femme.

​«Une horde de Gilets jaunes se défoule sur une journaliste de La Dépêche du Midi seule dans sa voiture. "On va te sortir et te violer". Elle a pu leur échapper grâce à l'aide de deux Gilets jaunes.»

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала