Des Gilets jaunes, à genoux, gazés à bout portant par un policier (vidéo)

© AP Photo / Kamil ZihniogluNuages de gaz lacrymogènes à Paris
Nuages de gaz lacrymogènes à Paris - Sputnik France
Des vidéos montrant des violences policières contre les Gilets jaunes continuent de se multiplier sur la Toile. Une séquence montrant un membre des forces de l’ordre en train de pulvériser du gaz sur le visage de manifestants à genoux est largement partagée.

Une scène filmée par un internaute lors de l'acte 9 des Gilets jaunes a suscité une vague d'indignation sur les réseaux sociaux. On y voit des manifestants à genoux, les mains mis sur la tête, gazés par un policier littéralement à bout portant.

​Le lieu de l'incident reste pour l'instant inconnu.

Les internautes ont été, pour une grande part, choqués par un tel comportement des forces de l'ordre.

Un blessé à Bordeaux - Sputnik France
Une campagne d’affichage marquante en hommage aux Gilets jaunes mutilés lancée à Bordeaux
​​Cet épisode s'inscrit dans une tendance qui consiste à condamner les violences policières commises contre les manifestants. Ainsi, une campagne d'affichage vient d'être lancée à Bordeaux. Présentant les visages faussement mutilés des membres du gouvernement, elle vise à sensibiliser l'opinion publique aux blessures, parfois très graves, des Gilets jaunes.

Протестная акция желтых жилетов в Париже - Sputnik France
Pétition pour une enquête de l’Onu sur les violences policières contre les Gilets jaunes
Une pétition a également vu le jour sur le site change.org, qui appelle l'Onu à ouvrir une enquête sur les violences policières lors des manifestations des Gilets jaunes, «ayant entraîné des séquelles physiques et psychologiques graves». Ses auteurs se déclarent très préoccupés «par l'usage excessif de la force par la police et les CRS au cours de nos rassemblements».

Depuis le début des manifestations des Gilets jaunes, les forces de l'ordre ont recours aux gaz lacrymogènes, à des grenades assourdissantes et à des tirs de lanceur de balle de défense (LBD). Tout au long des actions du mouvement, ces tirs ont blessé un grand nombre de manifestants, dont plusieurs très grièvement.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала