Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un prix Nobel évoquant la supériorité intellectuelle des Blancs subit des sanctions

© Sputnik . Evgenya Novozhenina / Aller dans la banque de photosJames Watson
James Watson - Sputnik France
S'abonner
Le généticien James Watson, 90 ans, ancien prix Nobel, a perdu ses titres honorifiques dans le domaine de la recherche, après avoir insisté dans un documentaire sur la différence de QI moyen entre les Noirs et les Blancs.

Lauréat du prix Nobel de médecine en 1962, l’éminent généticien James Watson est réputé pour ses déclarations controversées, qui lui ont à plusieurs reprises valu des accusations de racisme. Âgé de 90 ans, le scientifique ne semble pourtant pas avoir l’intention de reconsidérer ses opinions.

Concours de beauté - Sputnik France
Vague de solidarité pour Miss Algérie 2019 victime d'insultes racistes
Dans un documentaire tourné récemment, le chercheur a insisté sur la différence de QI moyen entre les Noirs et les Blancs, remarques jugées comme étant «répréhensibles» et «non étayées par la science» par le laboratoire de Cold Spring Harbor, où il avait découvert, avec Francis Crick et Rosalind Franklin, la structure en double hélice de l’ADN.

En 2007, M.Watson avait déjà perdu son emploi au laboratoire après s’être déclaré «fondamentalement sombre sur la perspective de l’Afrique» parce que «toutes nos politiques sociales sont basées sur le fait que leur intelligence est la même que la nôtre». Or, cette-fois ci, le laboratoire a pris la décision de retirer au chercheur ses trois titres honorifiques, dont celui de chancelier émérite.

Megyn Kelly - Sputnik France
Une intervieweuse de Poutine virée de la NBC pour racisme
Les généticiens soulignent que même les évaluations ADN les plus sophistiquées se sont avérées incapables de trouver des preuves solides de différences d’intelligence en fonction de l’appartenance ethnique. Il convient de noter que le Dr Watson réside actuellement dans une maison de retraite, après un accident de voiture survenu en octobre dernier. Celui-ci l’a laissé avec une conscience «très minime» de son environnement, selon les proches du chercheur.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала