Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Grand débat: le vocabulaire de Macron devant les maires laisse les internautes pantois

© REUTERS / Philippe Wojazer/PoolEmmanuel Macron au lancement du grand débat à Grand Bourgtheroulde
Emmanuel Macron au lancement du grand débat à Grand Bourgtheroulde - Sputnik France
S'abonner
«Il y a un sentiment de déprise des élus locaux», cette phrase prononcée par Emmanuel Macron lors du lancement du grand débat ce mardi a été incompréhensible pour plusieurs internautes français. Les dictionnaires se sont montrés particulièrement utiles. Le Net a déploré la «langue de bois» du Président.

Emmanuel Macron a lancé officiellement le grand débat national devant 600 maires ce mardi après-midi dans l'Eure, un marathon qui a duré plus de sept heures. Certaines phrases prononcées par le Président ont marqué le lancement du grand débat et… ont fait réagir les internautes qui le suivaient de près.

Une phrase a notamment attiré l'attention du public… en raison de son caractère incompréhensible.

«Il y a un sentiment de déprise des élus locaux, lorsqu'ils sont dans la ruralité», voici encore une phrase lancée par le Président lors du lancement du grand débat qui lui a valu l'ire du public.

Au total, Emmanuel Macron a répondu pendant sept heures aux questions des maires. Certains, Brigitte Bardot parmi eux, ont fait des conclusions sur le lancement du grand débat:

Emmanuel Macron a proposé le grand débat national consacré à quatre sujets — la fiscalité, l'organisation de l'État, la transition écologique et la citoyenneté — en réponse au mouvement des Gilets jaunes qui agite la France depuis novembre 2018. Le grand débat a débuté le 15 janvier pour se dérouler jusqu'au 15 mars.    

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала