EN DIRECT: l'opposant Juan Guaido s'autoproclame Président du Vénézuela, Trump approuve

© AP Photo / Fernando LlanoJuan Guaido
Juan Guaido - Sputnik France
L'opposant Juan Guaido s'est autoproclamé Président vénézuélien à Caracas et Donald Trump l'a reconnu comme Président par intérim. Nicolas Maduro a estimé que Washington avait essayé d'organiser un coup d'État au Venezuela et a rompu les relations diplomatiques avec Washington.

L'opposant Juan Guaido, renvoyé mardi du poste de président de l'Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême, s'est autoproclamé mercredi «Président en exercice» du pays et a prêté serment, annoncent des médias d'Amérique latine.

«Je jure d'exercer les fonctions du Président du Venezuela», a indiqué M.Guaido lors d'une manifestation d'opposition qui a réuni des milliers de personnes à Caracas.

Il a ajouté qu'il n'avait pas peur de la prison, mais qu'il s'inquiétait pour le «peuple qui traverse une période très difficile».

M.Guaido a annoncé une marche en faveur de l'envoi d'une aide humanitaire au Venezuela. Selon le site Nacional, la marche aura lieu début février.

Donald Trump reconnaît le «Président par intérim»

Protestations à Caracas, Venezuela - Sputnik France
Venezuela: une première victime à déplorer lors des émeutes
Selon une déclaration publiée ce mercredi par la Maison-Blanche, le Président Trump a reconnu M.Guaido en tant que «Président par intérim» et a déclaré qu'il utiliserait tous les outils économiques et diplomatiques pour «rétablir la démocratie au Venezuela».

Le locataire de la Maison-Blanche a appelé les dirigeants d'autres pays de l'hémisphère occidental à coopérer avec M.Guaido, devenu chef d'État par intérim, pour «soutenir ses tentatives de rétablir l'ordre constitutionnel au Venezuela». 

Un responsable de haut rang de l'administration américaine a déclaré ce mercredi, lors d'un point presse par téléphone, que Washington étudierait «tous les scénarios si M.Maduro et ses partisans décident de répondre par la violence ou de porter préjudice à un membre de l'Assemblée nationale».

Nicolas Maduro: une tentative de coup d'État organisée par Washington

Après les déclarations faites par des responsables états-uniens, Nicolas Maduro a estimé que Washington avait essayé d'organiser un coup d'État au Venezuela.

Nicolas Maduro - Sputnik France
72 heures pour partir: le Venezuela rompt les relations diplomatiques avec les USA
Il a déclaré que le Venezuela rompait les relations diplomatiques et politiques avec les États-Unis et a donné 72 heures au personnel des missions diplomatiques états-uniennes pour quitter le pays.

M.Maduro a qualifié M.Guaido de Président non-constitutionnel.

Juan Guaido a pour sa part indiqué sur Twitter que Caracas poursuivrait les relations avec tous les pays du monde, dans une déclaration adressée «à toutes les ambassades présentes au Venezuela».

La réaction de la France

Selon l'Élysée, Paris suit la situation au Venezuela de près et consulte ses partenaires européens.

L'Organisation des États américains soutient le Président autoproclamé

Le secrétaire général de l'Organisation des États américains (OEA), Luis Almagro, a lui aussi déclaré qu'il reconnaissait M.Guaido comme Président du Venezuela.

«Nos félicitations à Juan Guaido devenu Président par intérim du Venezuela. Il peut compter sur notre pleine reconnaissance pour le retour du pays à la démocratie», a écrit M.Almagro sur Twitter.

Les pays ayant exprimé leur soutien à Juan Guaido

Protestations au Caracas - Sputnik France
Tentative manquée de coup d’État au Venezuela: 27 militaires arrêtés (photos, vidéos)
Selon une source au sein du gouvernement canadien citée par Reuters, Ottawa reconnaîtra Juan Guaido comme le nouveau chef d'État. Par la suite, la diplomatie canadienne a confirmé son soutien à Guaido.

Le Président brésilien Jair Bolsonaro a déclaré mercredi sur Twitter qu'il reconnaissait le chef de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido comme Président intérimaire.

«Nous ferons comme Trump», a-t-il déclaré.

Le Président paraguayen Mario Abdo Benitez a déclaré mercredi que son pays reconnaissait le président de l'Assemblée nationale et chef de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido comme Président par intérim.

«Le Paraguay exprime son soutien au Président intérimaire du Venezuela Juan Guaido. Il peut compter sur le Paraguay sur la voie vers une nouvelle liberté», a-t-il indiqué sur Twitter.

Selon le ministère colombien des Affaires étrangères, la Colombie reconnaît le Président vénézuélien par intérim Juan Guaido.

Le Président chilien Sebastian Pinera a exprimé son soutien à M.Guaido.

Le Pérou s'est aussi joint aux pays favorables à Juan Guaido.

«Le gouvernement péruvien reconnaît et soutient le président de l'Assemblée nationale qui s'est chargé d'exercer les fonctions du Président de la République du Venezuela», a indiqué le ministère péruvien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Selon des médias, l'Argentine, l'Équateur et le Costa Rica figureraient aussi parmi les pays soutenant M.Guaido.

Le chef de la diplomatie danoise Anders Samuelsen a exprimé son soutien à M.Guaido.

Le Mexique défend le Président Maduro

Pour Mexico, Nicolas Maduro reste chef de l'État vénézuélien, a déclaré mercredi le porte-parole du ministère mexicain des Affaires étrangères Roberto Velasco.

«Le gouvernement mexicain considère toujours Nicolas Maduro comme Président du Vénézuela. L'administration fédérale n'envisage pas de changements dans sa politique de non-ingérence dans la situation dans ce pays sud-américain», a indiqué M.Velasco cité par le journal Financiero.

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a exprimé son soutien à M.Maduro par téléphone, d'après des médias.

​Mercredi, plusieurs marches des opposants et des partisans du Président Nicolas Maduro se sont déroulées dans plusieurs villes vénézuéliennes suite à la répression d'une tentative de rébellion entreprise par plusieurs membres de la Garde nationale dans une caserne de Caracas, à l'utilisation de gaz lacrymogènes pour disperser des manifestants et au renvoi du président de l'Assemblée nationale Juan Guaido. 

Les émeutes, en cours dans le pays depuis lundi, ont déjà fait au moins quatre morts, d'après le journal Comercio qui cite la police.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала