Un CRS s’ôte la vie dans la Sarthe après avoir rédigé une lettre d’adieu

Dans la Sarthe, un policier de la CRS 10 du Mans, très apprécié de ses collègues, a mis fin à ses jours le 24 janvier avec son arme de service. Il s’agirait ainsi du 11e policier français à s’être donné la mort depuis le début de l’année.

Régis R., un policier affecté à la Compagnie républicaine de sécurité du Mans âgé de 42 ans qui devait repartir en déplacement ce matin, en région parisienne, s'est suicidé jeudi soir, relatent les médias locaux. Pour l'heure, les raisons de son geste restent à déterminer.

Les «gilets jaunes» entament l’acte 2 de la mobilisation à Paris, 24 novembre 2018 - Sputnik France
LBD contre les Gilets jaunes: le chef de la police rappelle les règles à ses subordonnés
Il a toutefois tenu à laisser une lettre, où il mettrait en cause «les conditions de travail» et le problème «des évolutions de carrière», a indiqué une source policière.

«Ce constat douloureux doit nous amener collectivement, à nous rappeler le devoir de soutien de toute la chaîne hiérarchique, du chef de service à l'encadrement de proximité, et la solidarité entre collègues», s'est prononcé dans la foulée Eric Morvan, le Directeur général de la police nationale (DGPN), précisant que 10 policiers se sont ôté la vie depuis le début de l'année.

36 policiers se sont donné la mort en 2018, tout comme au moins 31 gendarmes. En 2017, ce sont 51 policiers qui s'étaient ôté la vie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала