Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une poussette reçoit un tir de lacrymogènes à Marseille lors de l’acte 11

© AFP 2021 BORIS HORVAT / AFPGilets jaunes à Marseille le 26 janvier
Gilets jaunes à Marseille le 26 janvier - Sputnik France
S'abonner
Une vidéo réalisée samedi à Marseille montre une fillette entourée d’un nuage de lacrymogènes non loin du Mucem. Sputnik a cherché à comprendre ce qu’il s’y est passé.

La scène se déroule lors de l'acte 11 des Gilets jaunes à Marseille, tout près du Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (Mucem). Trois personnes, dont une en gilet fluo, portent une poussette en courant pour la sortir d'un nuage de gaz lacrymogènes. À l'intérieur, se trouve une fillette…

«Nous étions à hauteur du Mucem en marche vers le Vieux-Port en chantant, ambiance bon enfant», raconte à Sputnik Ilyes, auteur de la séquence. L'homme explique que des CRS étaient positionnés à droite et à gauche de la manifestation, séparés de cette dernière par une route. «Tout était sous contrôle» lorsqu'un policier a lancé une grenade, «sans raison», comme l'affirme ce témoin.

À ce moment, un couple avec une poussette longeait la promenade Robert Laffont. Impossible de savoir ce qui les a amenés à cet endroit le jour de la mobilisation, mais l'auteur d'une autre vidéo montrant le même incident affirme sur son compte Twitter qu'il s'agissait de touristes. Ilyes indique de son côté que le couple «était à l'écart du cortège», insistant sur le fait qu'il n'y avait «aucune raison de tirer» et qu'aucune sommation n'avait prévenu le tir.

​«La grenade est arrivée de l'autre côté passant au-dessus du cortège pour arriver directement sur les roues de la poussette», raconte le témoin.

Christophe Castaner, file photo. - Sputnik France
Castaner condamne les «violences» «des casseurs camouflés en gilets jaunes»
«La mère, prise par le gaz lacrymo, n'a pas eu le temps de réagir», poursuit-il, ajoutant que le père, aidé par des Gilets jaunes a réussi à en sortir sa fille, suite à quoi une équipe de street medics est intervenue.

Selon la police, quelque 4.000 personnes ont manifesté hier à Marseille, où les Gilets jaunes ont pour la première fois été rejoints par la CGT. Le cortège s'est élancé à 14h00 dans le calme depuis le Vieux-Port. Quelques incidents ont éclaté devant un centre commercial puis en fin d'après-midi sur la Canebière. Six personnes ont été interpellées, principalement pour des jets de projectile sur les forces de l'ordre, selon la préfecture de police.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала