Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Tirer la langue au cancer? Oui, pour le diagnostic

S'abonner
Des chercheurs chinois ont appris à diagnostiquer le cancer du pancréas par une méthode jamais utilisée auparavant. Il suffit au patient de tirer la langue.

Un nombre différent de bactéries sur la langue permet de distinguer les personnes au stade précoce du cancer du pancréas de celles bien portantes, indiquent des chercheurs de l'université de Zhejiang, dans une étude publiée par la revue The Journal of Oral Microbiology.

Des cellules - Sputnik France
Des scientifiques affirment avoir trouvé un moyen de lutter contre le cancer

Des études précédentes ont déjà démontré que le cancer du pancréas pouvait provoquer des changements de microflore chez les malades. Mais c'est la première fois que les chercheurs établissent une relation entre la présence de certaines bactéries sur la langue et la maladie.

Ils ont sélectionné un groupe de 30 volontaires au stade précoce du cancer du pancréas et un groupe de 25 personnes bien portantes. Aucun participant ne prenait d'antibiotiques ni n'avait pas de maladies capables de modifier la microflore. Il s'est avéré que les échantillons pris sur leur langue, différaient d'une façon très importante.

Notamment, comparés aux personnes saines, les malades avaient beaucoup moins de bactéries Haemophilus et Porphyromonas, et beaucoup plus de Leptotrichia et Fusobacterium.

Comme le nombre de participants était réduit, les chercheurs espèrent que leurs résultats seront confirmés par des expériences ultérieures. À l'avenir, on pourrait se servir de tests bactériologiques pour diagnostiquer la maladie à son stade précoce.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала