Un Gilet jaune condamné à de la prison ferme pour un jet d’un pot de rillette à Marseille

© Sputnik . Maria BalarevaMarseille
Marseille - Sputnik France
Le tribunal correctionnel de Marseille a condamné à entre deux et quatre mois de prison ferme trois Gilets jaunes interpellés lors de l’acte 11 de la mobilisation. Un d’entre eux a été emprisonné pour avoir, en guise de projectile, jeté un pot de rillettes sur les forces de l'ordre alors que deux autres ont porté des pierres.

Trois personnes arrêtées samedi en marge de l'acte 11 des Gilets jaunes ont été condamnées à entre deux à quatre mois d'emprisonnement, relate La Provence. Le verdict a été rendu lundi par le tribunal correctionnel de Marseille.

Gilets jaunes à Marseille le 26 janvier - Sputnik France
Une poussette reçoit un tir de lacrymogènes à Marseille lors de l’acte 11
Parmi les individus jugés, deux ont été placés sous mandat de dépôt alors que le troisième a écopé de 10 mois de prison, dont six avec sursis. Cette personne n'a pas été placée en détention et sera convoquée ultérieurement par le juge d'application des peines.

Selon la police, quelque 4.000 personnes ont manifesté le 26 janvier à Marseille, où les Gilets jaunes ont pour la première fois été rejoints par la CGT. Le cortège s'est élancé dans le calme depuis le Vieux-Port. Quelques incidents ont éclaté devant un centre commercial puis, en fin d'après-midi, sur la Canebière.

Six personnes ont été interpellées, principalement pour des jets de projectiles sur les forces de l'ordre, selon la préfecture de police.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала