Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une délégation algérienne à Rabat pour parler de la qualité de la vie

© Sputnik . Алексей Витвицкий / Aller dans la banque de photosMaroc
Maroc - Sputnik France
S'abonner
Une délégation parlementaire algérienne participe ce jeudi 31 janvier aux travaux de la commission pour la promotion de la qualité de la vie, les échanges entre les sociétés civiles et la culture, de l'assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée, selon un communiqué du parlement algérien.

L'Algérie a pris part, ce jeudi 31 janvier à Rabat, au Maroc, à une réunion dans le cadre des activités de l'assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée (AP-UpM), selon un communiqué du parlement algérien. Formée de deux députés et d'un sénateur, la délégation parlementaire algérienne participe aux travaux de la commission pour la promotion de la qualité de la vie, les échanges entre les sociétés civiles et la culture de l'AP-UpM.

Le roi Mohammed VI du Maroc et le Président algérien Abdelaziz Bouteflika - Sputnik France
Mohammed VI adresse un message de condoléances à Bouteflika
Selon le communiqué de la chambre basse du parlement algérien, ont pris part à la délégation les députés Chafaa Bouaïch et Fadela Alem et le sénateur Mohamed Salah Boukofa, tous en qualité de membres permanents de cette commission.

Plusieurs thèmes seront discutés lors de cette réunion, dont le sujet de «la jeunesse dans la région euro-méditerranéenne, entre engagement sociétal et fascination de l'espace virtuel», a encore indiqué le même communiqué.

Rabat - Sputnik France
Le géant canadien Bombardier Aéronautique passe à la vitesse supérieure au Maroc
L'Union pour la Méditerranée (UpM) a été fondée en juillet 2008, lors du sommet de Paris à l'initiative du Président Nicolas Sarkozy. L'UpM compte en son sein les 28 pays membres de l'Union européenne et 15 pays méditerranéens partenaires d'Afrique du Nord, du Moyen-Orient et d'Europe du Sud-Est.

La réunion de ce jeudi à Rabat serait suivie, dans les prochaines semaines, par une autre rencontre à un plus haut niveau et à laquelle Alger aurait donné son accord.

Abdelaziz Bouteflika - Sputnik France
Algérie: le FLN et ses alliés en ordre de marche pour un 5e mandat de Bouteflika
En effet, dans le sillage de la réponse algérienne à l'appel du roi Mohammed VI à un dialogue bilatéral «franc et direct», en suggérant des discussions dans le cadre de l'Union du Maghreb arabe (UMA), Taïeb Baccouche, le secrétaire général de l'UMA, a affirmé samedi 8 décembre 2018 à Tunis que Rabat accueillera le 7e sommet des chefs d'État maghrébins. Il a également annoncé que l'Algérie, la Tunisie, la Libye et la Mauritanie avaient toutes accepté l'invitation à cette rencontre qui se tiendra probablement début 2019, sous le slogan «Capables de construire un grand Maghreb arabe».

Le but est d'arriver à «la création d'une commission mixte dédiée à l'examen des questions litigieuses en suspens, dont notamment celles relatives aux frontières fermées entre les deux pays [Maroc et Algérie, ndlr]», a-t-il encore soutenu.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала