L’auteur de la cagnotte en faveur des policiers se retrouve coincé dans une manifestation

© SputnikGilets jaunes à Paris, le 19 janvier 2019
Gilets jaunes à Paris, le 19 janvier 2019 - Sputnik France
Le président LR de la région Paca, qui est à l'origine d'une cagnotte en soutien aux policiers blessés dans les manifestations des Gilets jaunes, a dû vivre un moment désagréable en en croisant plusieurs ce samedi à Marseille.

L'acte 12 du mouvement des Gilets jaunes a rassemblé ce samedi des milliers de manifestants partout en France.

À Marseille, la manifestation a été marquée par un incident. A en croire une vidéo publiée dans un groupe Facebook de Gilets jaunes locaux, la marche a croisé dans le centre-ville Renaud Muselier, le président Les Républicains de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Celui-là même qui a lancé une cagnotte en soutien aux policiers blessés ayant récolté près d'un million et demi d'euros.

L'homme, qui se trouvait au volant d'une grosse berline noire, s'est vu rappeler les faits alors qu'il s'est retrouvé parmi les manifestants.

«Bravo, monsieur Muselier», lui ont lancé certains manifestants, ironiques.

«Vous n'avez pas honte? Vous êtes une honte!», ont-ils poursuivi, en s'adressant à l'élu qui avait trouvé refuge derrière sa vitre relevée.

Le ton est rapidement monté et l'un des participants à la scène s'est inquiété parce que «s'il y en a qui jettent des pierres», lui «il va nous envoyer les flics».

Gilets jaunes à Paris - Sputnik France
La cagnotte en faveur des forces de l’ordre avoisine le million d’euros en deux jours
Finalement, les Gilets jaunes lui ont libéré le passage et ceux qui ont tenté de le poursuivre ou de s'en prendre à son véhicule en ont été empêchés. La marche s'est poursuivie dans le calme.

La cagnotte au profit des policiers, gendarmes et sapeurs-pompiers blessés lors des manifestations des Gilets jaunes lancée le 7 janvier sur la plateforme Leetchi par Renaud Muselier avait récolté en trois jours 900.000 euros. Renaud Muselier a comparé cette cagnotte à celle lancée en soutien à Christophe Dettinger, le boxeur qui a frappé deux gendarmes à Paris samedi, lors de l'acte 8 de la mobilisation.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала