«S'il n'y avait pas...»: le Net répond du tac au tac à l’anaphore de Castaner

Les déclarations du ministre français de l’Intérieur se succédant pour exclure toute responsabilité des forces de l'ordre dans les violences policières lors des manifestations des Gilets jaunes, celle de vendredi a attiré l’attention de nombreux internautes qui n’ont pas manqué de reprendre la forme choisie par Christophe Castaner, l’anaphore.

À la veille de l'acte 12 de la mobilisation des Gilets jaunes et le jour où le Conseil d'État a maintenu l'usage des lanceurs de balles de défense (LBD), Christophe Castaner a publié sur son compte Twitter une vidéo pour dénoncer une nouvelle fois les accusations de violences policières, cette fois-ci en recourant à l'anaphore.

Dans son post, qui contient un extrait de sa conférence de presse de vendredi, Christophe Castaner explique que sans pillages, saccages et violences envers les policiers, il n'y aurait pas de blessés.

Cette déclaration du ministre a été très commentée et critiquée par les internautes alors que de nombreux manifestants ont décidé de défiler ce samedi pour dénoncer les violences policières. Les réponses à ce tweet ne se sont pas fait attendre, nombreux étant ceux qui, à l'instar du ministre de l'Intérieur, ont choisi l'anaphore.

pompiers français - Sputnik France
Les pompiers affichent un soutien «sonore» aux Gilets jaunes (vidéo)
Entre le début du mouvement des Gilets jaunes, le 17 novembre dernier, et le 30 janvier, le service Checknews de Libération a recensé 144 blessés graves parmi les Gilets jaunes et les journalistes, dont 92 par des tirs de lanceurs de balles de défense (LBD 40). Au moins 14 victimes ont perdu un œil. 

Au moins 14 victimes ont perdu un œil, a précisé la même source, ajoutant considérer comme blessures graves les membres arrachés, les organes ayant perdu leur fonction principale, les fractures, les pieds et jambes blessés par des fragments de grenades, les brûlures graves, mais aussi toutes plaies ouvertes au niveau de la tête.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала