Acte 12 des Gilets jaunes: un policier se voit refuser l’accès à une boulangerie

© Sputnik . Julien Mattia / Aller dans la banque de photosLa police de Paris lors d'une manifestation des Gilets jaunes
La police de Paris lors d'une manifestation des Gilets jaunes - Sputnik Afrique
Lors de l’acte 12 des Gilets jaunes à Paris, un policier en civil s’est vu refuser l’entrée dans une boulangerie, dont la direction «s’efforçait de préserver une atmosphère calme au sein de ses établissements», compte tenu du fait que le fonctionnaire «était armé».

Un policier en civil portant toutefois son brassard professionnel s'est vu refuser l'accès à la boulangerie Maison Landemaine, située au 180 rue du Temple, près de la place de la République à Paris (3e) durant la manifestation des Gilets jaunes ce samedi, 2 février.

Cherchant à se justifier, un employé de l'établissement a alors insisté sur le fait que l'accès à la boulangerie n'était pas possible pour les personnes armées.

Gilets jaunes - Sputnik Afrique
Un mois de prison avec sursis pour avoir foncé sur des Gilets jaunes à Beaucaire
Dans cette vidéo mise en ligne, on peut voir l'altercation entre l'employé et le policier, qui tient à souligner qu'il n'a pas d'arme sur lui, avant de s'en aller visiblement agacé.

Suite à l'incident, la boulangerie a publié un communiqué sur Facebook. «La direction de Maison Landemaine tient à rappeler que nous sommes une enseigne de commerçants apolitique. (…) Pendant les manifestations, nos équipes ne transigent pas avec ces valeurs d'accueil et s'efforcent de préserver une atmosphère calme au sein de nos établissements en demandant aux policiers et aux manifestants de ranger leurs armes et d'ôter leurs cagoules.»

Le port d'une arme de service est toutefois prévu par la loi pour gendarmes et douaniers.    

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала