Loi «anticasseurs»: l’Assemblée nationale se prononce ce mardi sur le texte controversé

L’hémicycle doit voter ce mardi la proposition de loi dite «anticasseurs» qui prévoit le renforcement des pouvoirs des forces de l’ordre contre les comportements jugés comme violents lors des manifestations. Initialement avancée par le sénateur LR Bruno Retailleau, cette initiative a suscité un vif débat.

Après les sénateurs, c’est au tour des membres de l’Assemblée nationale de se prononcer ce mardi 5 février sur la loi «anticasseurs» qui prévoit l’interdiction de manifester pour toute personne qui «constitue une menace d'une particulière gravité pour l'ordre public» et la possibilité de fouilles à l’entrée des rassemblements.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала