Une dirigeante de l’UEJF victime d’un frotteur présumé dans le métro de Paris (photo)

© AFP 2022 MIGUEL MEDINAmétro de Paris
métro de Paris - Sputnik France
Deux jeunes femmes, dont l’une est la Secrétaire nationale de l'UEJF, ont déclaré avoir été victimes d’un frotteur le 5 février. Ce mot qualifie les individus qui profitent de la forte affluence, notamment dans les transports en commun, pour agresser sexuellement des usagers. Une photo de l’agresseur présumé a également été mise en ligne.

Ce mardi matin, deux femmes ont été victimes d'un frotteur sur la ligne 13 du métro parisien. L'une est Noémie Madar, Secrétaire nationale de l'Union des Étudiants Juifs de France (UEJF), selon les tweets de ces jeunes femmes.

Marine Laroque a été la première à poster à propos de cet incident sur son compte Twitter, en joignant à son texte une photo du frotteur présumé.

Quelques heures plus tard, Noémie Madar lui a répondu en précisant qu'elle était la deuxième jeune femme.

À la mi-janvier, un homme âgé de 30 ans a été neutralisé par la brigade de protection des mineurs de la police judiciaire parisienne, en raison d'agressions sexuelles à l'encontre de cinq adolescentes dans le métro de la capitale ces sept derniers mois. Il attaquait toujours au même endroit: entre la gare du Nord et la station République; et toujours à la même heure: entre 8h30 et 8h45.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала