Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Opposition éphémère de Paris au Nord Stream 2: une simple fronde contre Berlin?

© Photo GazpromTubes pour le gazoduc Nord Stream 2 (archives)
Tubes pour le gazoduc Nord Stream 2 (archives) - Sputnik France
S'abonner
La France est en réalité intéressée par le Nord Stream 2, c’est juste un esprit de fronde qui a poussé Paris à préconiser la modification des règles énergétiques en Europe restreignant le gazoduc, estime un expert russe.

La France et l'Allemagne sont parvenues vendredi à un accord sur la régulation du projet du gazoduc Nord Stream 2, Paris s'alignant finalement sur la position de Berlin. L'expert russe en matière énergétique Stanislav Mitrakhovitch a donné sa vision de ce conflit à la chaîne de télévision RT.

Nord Stream 2 - Sputnik France
En 24 heures, la France s’oppose puis annule son opposition au Nord Stream 2
«Il faut comprendre que la France n'a pas planifié de s'opposer de façon fondamentale au Nord Stream 2, il s'agissait de faire preuve d'un certain esprit de fronde de Paris vis-à-vis de Berlin, lié à des processus internes dans l'UE. En principe, si l'on prend ce projet séparément, la France y est intéressée car des entreprises françaises y prennent part et l'essentiel est que la société Engie y travaille. Je pense que toute cette histoire, soulevée hier par la presse, est très probablement liée aux divergences franco-allemandes sur le thème de l'UE», a-t-il indiqué.

Les questions de ce genre doivent, selon lui, être débattues au sein du Conseil de l'UE et être adoptées à l'unanimité ou à la majorité des voix.

«Si l'Allemagne était contre et que certains pays, comme l'Autriche, la Hongrie ou d'autres, le soutenaient, les protestations françaises se seraient noyées…», a ajouté l'expert.

La France et l'Allemagne sont parvenues à un compromis sur le gazoduc Nord Stream 2 qui permettra à Berlin de rester le principal négociateur avec Moscou sur ce projet, selon un projet de document cité vendredi par l'AFP. Plus tard, la chancelière allemande Angela Merkel a confirmé qu'un accord avait été conclu sur Nord Stream 2.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала