La vie dans les quartiers détruits d’Alep

Plus de deux ans se sont écoulés depuis la fin de la bataille d’Alep, qui fut l’une des plus importantes du conflit et en prédétermina l’issue. La vie reprend peu à peu son cours normal malgré les tentatives de commandos et de leurs soutiens pour attiser de nouveau la guerre.

Sputnik vous présente des photos prises en février 2019 qui montrent comment la ville, où la paix règne de nouveau, se relève progressivement.

© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Aller dans la banque de photosLe chaos et les destructions se sont abattus sur la vieille ville d’Alep dès le début de la guerre en Syrie. La deuxième plus grande ville du pays a été sérieusement touchée par les opérations armées qui ont duré de 2012 à 2016. Ses mosquées, ses églises, ses musées, ses immeubles résidentiels et ses bâtiments administratifs ont été pillés.
Sur la photo: habitants dans une rue d’Alep.
La vie dans les quartiers détruits d’Alep - Sputnik France
1/14
Le chaos et les destructions se sont abattus sur la vieille ville d’Alep dès le début de la guerre en Syrie. La deuxième plus grande ville du pays a été sérieusement touchée par les opérations armées qui ont duré de 2012 à 2016. Ses mosquées, ses églises, ses musées, ses immeubles résidentiels et ses bâtiments administratifs ont été pillés.
Sur la photo: habitants dans une rue d’Alep.
© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Aller dans la banque de photosIl est impossible d’évaluer le préjudice matériel et culturel causé à cette ville au passé millénaire sans une étude scientifique spéciale. Il faudra évaluer les pertes pour l’humanité.
Sur la photo: circulation automobile à Alep.
La vie dans les quartiers détruits d’Alep - Sputnik France
2/14
Il est impossible d’évaluer le préjudice matériel et culturel causé à cette ville au passé millénaire sans une étude scientifique spéciale. Il faudra évaluer les pertes pour l’humanité.
Sur la photo: circulation automobile à Alep.
© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Aller dans la banque de photosFait paradoxal: tant les églises que les mosquées, notamment la Grande Mosquée construite en 715, ont été profanées et détruites par ceux qui affirmaient être «de vrais musulmans».
Sur la photo: enfant jouant dans une rue d’Alep.
La vie dans les quartiers détruits d’Alep - Sputnik France
3/14
Fait paradoxal: tant les églises que les mosquées, notamment la Grande Mosquée construite en 715, ont été profanées et détruites par ceux qui affirmaient être «de vrais musulmans».
Sur la photo: enfant jouant dans une rue d’Alep.
© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Aller dans la banque de photosAprès la libération d’Alep des terroristes, les sapeurs russes ont procédé au déminage de la ville.
Sur la photo: immeubles détruits dans une rue d’Alep.
La vie dans les quartiers détruits d’Alep - Sputnik France
4/14
Après la libération d’Alep des terroristes, les sapeurs russes ont procédé au déminage de la ville.
Sur la photo: immeubles détruits dans une rue d’Alep.
© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Aller dans la banque de photosJeune femme retirant une armature métallique des décombres d’un immeuble.
La vie dans les quartiers détruits d’Alep - Sputnik France
5/14
Jeune femme retirant une armature métallique des décombres d’un immeuble.
© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Aller dans la banque de photosDès le mois de janvier 2017, le gouvernement syrien a annoncé le début des travaux de reconstruction conformément au plan de restauration d’Alep. Les infrastructures de la plupart des quartiers de la ville sont dans un état déplorable.
La vie dans les quartiers détruits d’Alep - Sputnik France
6/14
Dès le mois de janvier 2017, le gouvernement syrien a annoncé le début des travaux de reconstruction conformément au plan de restauration d’Alep. Les infrastructures de la plupart des quartiers de la ville sont dans un état déplorable.
© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Aller dans la banque de photosHabitants dans une rue d’Alep.
La vie dans les quartiers détruits d’Alep - Sputnik France
7/14
Habitants dans une rue d’Alep.
© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Aller dans la banque de photosPlus d’un million de personnes, notamment des réfugiés d’autres gouvernorats du pays ainsi que ceux qui s’étaient réfugiés provisoirement au Liban, en Jordanie et en Turquie, sont venus et sont rentrés dans le gouvernorat et à Alep.
Sur la photo: habitants faisant la queue pour acheter du pain.
La vie dans les quartiers détruits d’Alep - Sputnik France
8/14
Plus d’un million de personnes, notamment des réfugiés d’autres gouvernorats du pays ainsi que ceux qui s’étaient réfugiés provisoirement au Liban, en Jordanie et en Turquie, sont venus et sont rentrés dans le gouvernorat et à Alep.
Sur la photo: habitants faisant la queue pour acheter du pain.
© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Aller dans la banque de photosHomme dans une rue d’Alep.
La vie dans les quartiers détruits d’Alep - Sputnik France
9/14
Homme dans une rue d’Alep.
© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Aller dans la banque de photosLe retour de la Syrie au sein de la Ligue arabe fait aujourd’hui l’objet de discussions. La Syrie est un des Etats fondateurs de la Ligue et son retour dans cette organisation pourrait précipiter le processus de reconstruction d’après-guerre.
Sur la photo: un immeuble d’habitation à Alep.
La vie dans les quartiers détruits d’Alep - Sputnik France
10/14
Le retour de la Syrie au sein de la Ligue arabe fait aujourd’hui l’objet de discussions. La Syrie est un des Etats fondateurs de la Ligue et son retour dans cette organisation pourrait précipiter le processus de reconstruction d’après-guerre.
Sur la photo: un immeuble d’habitation à Alep.
© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Aller dans la banque de photosHabitants dans une rue d’Alep.
La vie dans les quartiers détruits d’Alep - Sputnik France
11/14
Habitants dans une rue d’Alep.
© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Aller dans la banque de photosPlusieurs États influents de la région ne se soucient malheureusement pas des besoins de la République arabe syrienne et de ses citoyens dans la situation difficile qui s’est créée.
Sur la photo: femme passant devant un immeuble détruit à Alep.
La vie dans les quartiers détruits d’Alep - Sputnik France
12/14
Plusieurs États influents de la région ne se soucient malheureusement pas des besoins de la République arabe syrienne et de ses citoyens dans la situation difficile qui s’est créée.
Sur la photo: femme passant devant un immeuble détruit à Alep.
© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Aller dans la banque de photos Alep est l’une des plus anciennes villes du monde. Elle est mentionnée pour la première fois au 3e millénaire avant J.-C.
Sur la photo: voitures devant des immeubles détruits à Alep.
La vie dans les quartiers détruits d’Alep - Sputnik France
13/14
Alep est l’une des plus anciennes villes du monde. Elle est mentionnée pour la première fois au 3e millénaire avant J.-C.
Sur la photo: voitures devant des immeubles détruits à Alep.
© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Aller dans la banque de photosAvant le début de la guerre, Alep était la ville le plus densément peuplée de Syrie, avec plus de 2 181 000 habitants. Alep abrite l’une des plus grandes communautés chrétiennes du Proche-Orient. Y sont représentés des Arméniens, des Syriaques et des Grecs.
Sur la photo: habitants dans une rue d’Alep.
La vie dans les quartiers détruits d’Alep - Sputnik France
14/14
Avant le début de la guerre, Alep était la ville le plus densément peuplée de Syrie, avec plus de 2 181 000 habitants. Alep abrite l’une des plus grandes communautés chrétiennes du Proche-Orient. Y sont représentés des Arméniens, des Syriaques et des Grecs.
Sur la photo: habitants dans une rue d’Alep.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала