Un chercheur russe révèle un minéral inconnu au monde jusqu’alors

© Sputnik . Vladimir Smirnov / Aller dans la banque de photosLe lac Baïkal
Le lac Baïkal - Sputnik France
Lors d'une prospection dans la région du lac Baïkal, un universitaire russe a réussi à découvrir un nouveau minéral jamais trouvé jusqu'à présent dans le monde.

Un chercheur de l'Université fédérale de Sibérie, située à Krasnoïarsk, Guennadi Chvedov, a pour la première fois découvert un nouveau minéral à teneur de nickel, annonce le service de presse de l'Université dans un communiqué.

Le pergélisol en Iakoutie (Sakha) - Sputnik France
Découverte inattendue vieille de 50.000 ans dans le pergélisol en Sibérie (photos)

«La découverte a été officiellement reconnue lors de la réunion de la commission chargée des nouveaux minéraux, de la nomenclature et de la classification de l'Association internationale de minéralogie», indique le communiqué.

Chvedov accompagné de chercheurs autrichiens, américains, canadiens, italiens, allemands et britanniques étudiait des minéraux dans la région du lac Baïkal. Il a d'abord voulu baptiser le minéral découvert baïkalite, en l'honneur du lac, mais ce nom était déjà pris par un autre élément, pas encore reconnu officiellement.

Ainsi, le nouveau minéral a été baptisé ognitite, en l'honneur du massif Ognite découvert il y a cinq ans dans la région d'Irkoutsk lors de la prospection de minéraux de cuivre-nickel-platine.

L'ognitite se rapporte à la classe des sels sulfites. Sa formule chimique pourrait être présentée comme NiBiTe, où le nickel tient 14,85%, le bismuth 52,87% et le tellurium 32,28 %.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала