Pour ce politique, les Gilets jaunes peuvent «manifester même s'ils sont cons» (vidéo)

© SputnikLes Gilets jaunes descendent de nouveau dans la rue, ce dimanche 17 février
Les Gilets jaunes descendent de nouveau dans la rue, ce dimanche 17 février - Sputnik France
Invité ce lundi sur le plateau de la chaîne de télévision CNews, l’ancien conseiller en communication de François Hollande, Gaspard Gantzer, a abordé le sujet des Gilets jaunes. D’après lui, «il n’y aurait pas grand monde» lors des rassemblements, «si on faisait des tests de QI à l'entrée des manifestations».

Actuellement enseignant à Sciences Po, l'ancien conseiller en communication de François Hollande, Gaspard Gantzer, a participé ce lundi à une discussion portant sur «l'escalade de la violence» lors des manifestations des Gilets jaunes.

Les manifestations des Gilets jaunes se radicalisent, selon Agnès Buzyn - Sputnik France
Les manifestations des Gilets jaunes se radicalisent, selon Agnès Buzyn

Le débat s'est déroulé après les événements de l'acte 14 de la mobilisation au cours duquel une des «figures» du mouvement, Ingrid Levavasseur, a été exfiltrée du cortège dans lequel elle défilait à Paris après avoir été conspuée dès son arrivée.

Invité sur le plateau de CNews, Gaspard Gantzer a tenu des propos qui ont poussé son interlocuteur, Hayk Shahinyan, chef du mouvement alternatif Citoyen, à lui demander de ne pas être «méprisant».

«Ils ont le droit de manifester même s'ils sont cons!», a lancé l'ancien conseiller de l'ex-Président François Hollande.

«Si on faisait des tests de QI avant les manifestations, il n'y aurait pas grand monde!» a-t-il poursuivi.

C'est précisément à ces affirmations de M.Gantzer qu'a réagi Hayk Shahinyan, qui s'est récemment retiré de la première liste des Gilets jaunes pour les élections européennes et a fondé le mouvement alternatif Citoyen:

«Ne soyez pas méprisant non plus parce que ce genre de déclarations ne calme pas les choses, a-t-il rétorqué à M.Gantzer.

Ingrid Levavasseur a du être exfiltrée du cortège de ce dimanche - Sputnik France
Sous les huées, Ingrid Levavasseur est exfiltrée du cortège des Gilets jaunes à Paris
Les Gilets jaunes sont descendus de nouveau dans la rue le dimanche 17 février, après avoir défilé la veille dans plusieurs villes françaises. Cette date marque l'anniversaire exact du début de la mobilisation.

Sur Facebook, l'événement «ACTE 14 — Tous à Paris pour le Dimanche Jaune — Acte XIV», partagé par la figure emblématique du mouvement Éric Drouet la semaine dernière, comptait 1.500 participants, et 8.800 intéressés.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала