Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les propos de Zemmour sur l'antisémitisme en France poussent Belattar à quitter LCI

© AFP 2021 Bertrand GuayZemmour
Zemmour - Sputnik France
S'abonner
Qualifiant d'«indignes» les commentaires qu'Eric Zemmour a faits sur LCI au sujet de l'antisémitisme en France, l'humoriste Yassine Belattar a décidé de démissionner de la chaîne parce qu'il «est devenu impossible de cautionner de tels propos sur un plateau».

Après que le polémiste Eric Zemmour a appelé sur le plateau de LCI à faire la distinction entre groupuscules nazis et identitaires, parce que ces derniers «essayent de défendre l'identité de la France contre l'islamisation», l'humoriste Yassine Belattar a décidé de quitter la chaîne et expliqué sur son compte Twitter qu'il y avait une différence «entre la liberté d'expression et la liberté de provocation».

​L'humoriste a également dit être «en colère» à cause des propos d'Eric Zemmour qui a qualifié de «mascarade» la grande manifestation contre l'antisémitisme qui se déroule ce mardi soir partout en France.

«Cette manifestation est une mascarade, car les organisateurs sont des pompiers pyromanes […] Ceux qui l'organisent sont responsables de deux manières: ne pas endiguer l'immigration de masse qui en est le terreau, et nous avoir expliqué que l'islam est une religion de paix et d'amour», a déclaré le polémiste.

Selon M.Zemmour, c'est «l'immigration de masse» qui est responsable de l'antisémitisme dont la France souffre actuellement.

«Il n'y a plus d'enfants juifs dans les écoles de Seine-Saint-Denis.», a-t-il souligné.

Tour Eiffel à Paris et le drapeau de France. - Sputnik France
Zemmour: quand on dit en France «mon fils s’appellera Mohammed», c’est de la colonisation

Dans un commentaire accordé à TéléObs, M.Belattar a expliqué qu'il était «devenu impossible de cautionner de tels propos sur un plateau». L'humoriste a dit «en avoir marre de voir des jeunes de banlieue se prendre régulièrement des ogives nucléaires sur la gueule (sic) par des polémistes» comme Eric Zemmour.

Rappelons qu'à la fin du mois de novembre dernier, la cour d'appel de Paris a relaxé jeudi M. Zemmour, condamné en 2015 pour provocation à la haine envers les musulmans après des propos tenus dans le journal italien Corriere della Sera. En mai 2018 le polémiste a été condamné en appel pour provocation à la haine pour d'autres propos jugés islamophobes. Il avait aussi été condamné pour provocation à la discrimination raciale en 2011, après avoir déclaré à la télévision que «la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала