«Propos scandaleux»: la Manif Pour Tous entend porter plainte contre Marlène Schiappa

© AP Photo / Christophe EnaMarlène Schiappa
Marlène Schiappa - Sputnik France
Le collectif d’associations de la Manif Pour Tous a annoncé jeudi, sur son site, son intention de porter plainte contre la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes. Il a qualifié de «scandaleux» les propos de Mme Schiappa sur l’existence d’une «convergence idéologique» entre la Manif Pour Tous et « les terroristes islamistes».

La Manif Pour Tous entend déposer ce vendredi 22 février une plainte pour diffamation contre la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes devant la Cour de justice de la République, selon un communiqué publié jeudi sur le site du collectif.

In this Nov.18, 2017 file photo, French deputy minister in charge of Equality between Women and Men Marlene Schiappa delivers a speech in Chassieu, near Lyon, central France. - Sputnik France
Les propos de Schiappa sur la Manif pour Tous et les terroristes provoquent un tollé
Il s'agit d'une réaction à la déclaration de Marlène Schiappa qui a évoqué dans une interview accordée à Valeurs actuelles «l'existence d'une convergence idéologique» entre la Manif Pour Tous et «les terroristes islamistes».

En qualifiant ces «propos scandaleux» d'«insulte gravissime aux millions de Français» et «aux victimes du terrorisme islamiste», le collectif a déclaré avoir demandé des excuses à Mme Schiappa qui a toutefois «fait le choix d'assumer et de réitérer ses propos devant des caméras».

En effet, dans cet entretien avec Valeurs actuelles, la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes a fait nombre de déclarations controversées visant La Manif Pour Tous. Elle a évoqué «une alliance entre les gens d'extrême droite et les islamistes qui s'unissent de fait dans ce combat». Selon elle, «les slogans et l'agressivité de La Manif Pour Tous ont nourri la recrudescence de violences homophobes».

Ces déclarations ont provoqué un tollé parmi les politiciens de l'opposition. Laurent Wauquiez, président du parti Les Républicains, les a qualifiées d'«absurdes» en indiquant qu'elles conduisaient à «l'aveuglement face à l'islamisme».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала