«J’ai vécu l’enfer»: une Française incarcérée en Thaïlande pour une e-cigarette (photo)

En vacances avec sa famille en Thaïlande, une Française a été arrêtée puis mise en prison pour avoir été vue en possession d’une cigarette électronique. La jeune femme a raconté ces vacances d’«enfer» au quotidien régional Nice-Matin.

En janvier, la Varoise Cécilia Cornu était partie en vacances en Thaïlande avec sa famille et son fiancé. Cependant, ce séjour s'est transformé en un «enfer» que la jeune femme a évoqué dans une interview au quotidien régional Nice-Matin.

Leur périple a commencé le 28 janvier dernier à Karon, cité balnéaire de l'île de Phuket. Cécilia y faisait du scooter avec son futur mari, ses parents et son frère. Toute la famille ignorait alors que depuis 2014, la cigarette électronique est interdite dans ce pays.

«J'avais à la main ma cigarette électronique. Quatre policiers nous ont arrêtés. Ils m'ont arraché des mains la vapoteuse en nous réclamant 40.000 bahts (1.132 euros, ndlr) de la main à la main, le tout dans un anglais baragouiné. J'ai refusé de payer», a confié Cécilia.

La Française a été menottée et conduite au commissariat. En outre, les forces de l'ordre lui ont confisqué son passeport.

Le procès a eu lieu le 7 février, Mme Cornu écopant d'une amende de 857 bahts, soit l'équivalent de 23 euros.

Boxe - Sputnik France
Evadé de prison en France et devenu boxeur en Asie, il est arrêté au McDo 5 ans plus tard
Pour retourner en France, Cécilia s'est rendue aux services de l'immigration afin d'y réclamer son passeport. Étonnée, elle a appris qu'elle devait être transférée à Bangkok pour être ensuite expulsée du pays.

Cependant, une fois dans la capitale, la Française a été jetée en prison durant quatre jours.

«J'ai été écrouée dans une pièce de soixante-dix mètres carrés encerclée de barreaux, où nous étions soixante femmes à cohabiter avec douze ventilateurs dans une température assommante de quarante degrés», s'est-elle remémorée.

«La nourriture était jetée par des fentes à travers le grillage comme dans les cachots du Moyen-Âge. Pour boire, c'était dans de vieux pots de peinture. J'ai vécu l'enfer!», se confie-t-elle.

Cécilia a pu finalement regagner la France à la mi-février.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала