Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

285 blessés et 2 camions brûlés: la Colombie rappelle son convoi humanitaire du Venezuela

© AFP 2021Le pont de Tienditas, qui relie les villes de Cucuta, en Colombie, et Ureña au Venezuela
Le pont de Tienditas, qui relie les villes de Cucuta, en Colombie, et Ureña au Venezuela - Sputnik France
S'abonner
À la suite d’une livraison d'aide humanitaire avortée au Venezuela, la Colombie a décidé de rappeler ses camions, excepté ceux qui avaient été brûlés lors des heurts à la frontière. Selon Bogota, l’incident a fait 285 blessés.

Le Président colombien Ivan Duque a décidé de rappeler le convoi humanitaire envoyé à la frontière vénézuélienne, a fait savoir le chef de la diplomatie colombienne Carlos Holmes Trujillo lors d'une conférence de presse samedi.

Les camions feront demi-tour, à l'exception des deux qui ont été brûlés lors des heurts entre les partisans de l'opposition et les forces de sécurité vénézuéliennes près de Cucuta, selon lui.

Ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik France
Le risque d’un conflit armé par les USA au Venezuela n’est pas écarté, selon Moscou
«La Colombie et la communauté internationale ont agi de façon pacifique, et ont reçu en réponse de la violence de la part du régime [de Nicolas] Maduro», a indiqué M. Trujillo.

L'opposition a tenté samedi d'acheminer de l'aide humanitaire au Venezuela. Deux camions ont été incendiés à la frontière colombienne et quatre personnes ont été tuées, selon l'opposition. 285 personnes ont en outre été blessées, principalement par des gaz lacrymogènes, a indiqué Bogota dimanche.

Le gouvernement du Président élu Nicolas Maduro refuse d'accepter l'aide humanitaire, soulignant qu'elle ne peut être accordée que dans le cadre du droit international et n'a donc pas l'intention de laisser entrer dans le pays des cargaisons collectées par l'opposition. Nicolas Maduro a annoncé la fermeture de la frontière avec le Brésil et envisage de fermer la frontière colombienne. Selon la vice-Présidente vénézuélienne Delcy Rodriguez, les assertions selon lesquelles le pays traverse une crise humanitaire sont appelées à justifier une intervention.

Le Président vénézuélien a annoncé samedi la rupture des relations diplomatiques avec la Colombie et a rappelé vers Caracas tous les diplomates de l'ambassade colombienne.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала