Kim propose de renoncer aux essais nucléaires contre une levée partielle des sanctions US

© REUTERS / Leah MillisU.S. President Donald Trump and North Korean leader Kim Jong Un shake hands before their one-on-one chat during the second U.S.-North Korea summit at the Metropole Hotel in Hanoi, Vietnam February 27, 2019
U.S. President Donald Trump and North Korean leader Kim Jong Un shake hands before their one-on-one chat during the second U.S.-North Korea summit at the Metropole Hotel in Hanoi, Vietnam February 27, 2019 - Sputnik France
Kim Jong-un a proposé, dans le cadre du sommet avec le Président américain à Hanoï, de fermer le complexe nucléaire de Yongbyon en échange d'une levée partielle des sanctions américaines, selon le ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

Selon les dires du ministre nord-coréen des Affaires étrangères, Ri Yong-ho, cité par l'agence sud-coréenne Yonhap, Kim Jong-un a fait une «proposition réaliste» à Donald Trump à Hanoï. Kim a ainsi avancé l'idée de renoncer aux essais nucléaires et de fermer le complexe nucléaire de Yongbyon en échange d'une levée partielle des sanctions américaines, a déclaré jeudi le chef de la diplomatie nord-coréenne lors d'une conférence de presse. 

Durty Donald ou Kim Jong-Yum? Burgers spéciaux à l’occasion du sommet Trump-Kim à Hanoï - Sputnik France
Durty Donald ou Kim Jong-Yum? Burgers spéciaux à l’occasion du sommet Trump-Kim à Hanoï

Ri Yong-ho a ajouté que si les États-Unis levaient partiellement les sanctions, la Corée du Nord pourrait démanteler de manière permanente toute la production de matières nucléaires, dont le plutonium et l'uranium sous observation américaine.

Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères a ainsi démenti les propos tenus par le Président américain, selon qui Pyongyang réclamait une levée totale des sanctions, ce qui, selon Trump, avait rendu tout accord entre les deux États impossible.

Le deuxième sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un a eu lieu les 27 et 28 février dans la capitale du Vietnam, Hanoï. Les leaders américain et nord-coréen ont discuté des accords conclus lors des négociations à Singapour en juin dernier.

L’accueil de Donald Trump et de Kim Jong-un à Hanoï - Sputnik France
L’accueil de Donald Trump et de Kim Jong-un à Hanoï
Les parties ne sont parvenues à aucun accord, bien qu'elles aient qualifié le sommet de «productif».

Le premier sommet américano-nord-coréen s'est déroulé le 12 juin à Singapour. Donald Trump et Kim Jong-un y ont signé un document par lequel Washington s'engage à donner des garanties de sécurité à la Corée du Nord et Pyongyang réaffirme son attachement à une «dénucléarisation complète de la péninsule coréenne». Dans le même temps, l'accord n'insiste pas sur un renoncement complet, irréversible et garanti aux armes nucléaires et sur la destruction des missiles balistiques intercontinentaux.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала