Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Trump explique l’échec des négociations avec Kim Jong-un

© REUTERS / Leah MillisU.S. President Donald Trump and North Korean leader Kim Jong Un shake hands before their one-on-one chat during the second U.S.-North Korea summit at the Metropole Hotel in Hanoi, Vietnam February 27, 2019
U.S. President Donald Trump and North Korean leader Kim Jong Un shake hands before their one-on-one chat during the second U.S.-North Korea summit at the Metropole Hotel in Hanoi, Vietnam February 27, 2019 - Sputnik France
S'abonner
Donald Trump a annoncé via Twitter que les auditions parlementaires de son ex-avocat Michael Cohen, lesquelles avaient eu lieu le même jour que les négociations avec la Corée du Nord, pourraient avoir contribué à son départ précipité du sommet avec Kim Jong-un.

Donald Trump estime que les auditions devant le Congrès de son ancien avocat personnel Michael Cohen, tenues le même jour que ses négociations avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, sont peut-être la raison pour laquelle il les a écourtées.

«Pour les démocrates, interroger en audience publique un menteur et un fraudeur condamné en même temps que ce très important Sommet Nucléaire avec la Corée du Nord, est peut-être une nouvelle bassesse dans la politique américaine et cela aurait pu contribuer au "départ". Jamais fait quand un Président est à l'étranger. La honte!», a-t-il écrit sur Twitter.

Donald Trump et Kim Jong-un - Sputnik France
Échec du sommet Trump-Kim: «les USA ne peuvent toujours pas renoncer à jouer les mentors»
Jeudi 28 février, a eu lieu à la Chambre des représentants une audition de l'ex-avocat de Donald Trump, Michael Cohen, déjà condamné en décembre 2018 à trois ans de prison pour parjure devant le Congrès, infraction au code électoral et fraude fiscale. M. Cohen a déclaré que Donald Trump était «raciste, menteur et escroc». Il a en outre parlé d'une éventuelle «ingérence russe» dans les élections aux États-Unis que Moscou dément. Les démocrates ont laissé entendre qu'ils faisaient confiance à Michael Cohen, malgré sa précédente condamnation pour parjure. Les républicains les ont quant à eux critiqué pour avoir organisé les auditions d'un individu qui avait déjà été reconnu coupable d'avoir menti au Congrès.

Ces auditions ont eu lieu avant le début de la deuxième journée du sommet américano-nord-coréen à Hanoï. Le sommet n'a pas abouti à un accord et Donald Trump a déclaré que les divergences avec la Corée du Nord avaient porté sur la levée des sanctions. Selon lui, les négociations se poursuivront à un niveau technique. Un nouveau sommet n'est pas encore planifié.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала