Caracas pourrait évoquer des élections avec l’opposition, selon un proche du gouvernement

Le règlement de la crise vénézuélienne passe par un processus de dialogue entre le gouvernement et l'opposition qui n'exclut pas de débat sur l’élection présidentielle, a déclaré à Sputnik le cadre du parti de Nicolas Maduro et ancien ministre des Affaires étrangères Elias Jaua.

La solution de la crise au Venezuela demande un dialogue entre le gouvernement et l'opposition qui pourrait avoir pour sujet la tenue d'une élection présidentielle, a annoncé le cadre du Parti socialiste unifié du Venezuela, le parti au pouvoir de Nicolas Maduro, ancien vice-Président et ex-ministre des Affaires étrangères, Elias Jaua dans un entretien avec Sputnik.

«Le Président Nicolas Maduro a dit être disposé à un dialogue avec un ordre du jour ouvert, le thème des élections pourrait être un sujet à discuter. Cela ne veut pas dire que c'est convenu, mais cela veut dire que ce sujet n'est pas à exclure», a déclaré Elias Jaua à Sputnik.

Il a signalé que «l'opposition vénézuélienne n'avait aucune autonomie».

«Pour prendre une décision à ce sujet, elle doit recevoir des instructions des États-Unis», a-t-il poursuivi, ajoutant que les pays soutenant le dialogue devaient consentir à d'importants efforts pour convaincre les États-Unis d'autoriser l'opposition à participer au dialogue avec le gouvernement. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала