Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La stèle de la synagogue de Strasbourg: «aucun caractère antisémite n'a été retenu»

© AFP 2021 FREDERICK FLORINThis file photo taken on March 2, 2019 shows the memorial stone marking the site of Strasbourg's Old Synagogue, which was destroyed by the Nazis in World War II, after it was overthrown in Strasbourg, eastern France
This file photo taken on March 2, 2019 shows the memorial stone marking the site of Strasbourg's Old Synagogue, which was destroyed by the Nazis in World War II, after it was overthrown in Strasbourg, eastern France - Sputnik France
S'abonner
La stèle commémorative de Strasbourg, pesant 1,6 tonne, a été retrouvée renversée il y a six jours, et les autorités avaient alors évoqué un probable acte d’antisémitisme. Néanmoins, l’enquête a établi qu’il ne s’agissait que d’un accident.

La stèle de l'ancienne synagogue de Strasbourg, située sur la place des Halles et retrouvée renversée dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 mars, a été heurtée accidentellement par un automobiliste, alors que les autorités locales soupçonnaient un «acte d'antisémitisme».

«En faisant marche arrière, la personne, client d'une boîte de nuit à côté, a heurté la stèle», a indiqué l'AFP, citant une source proche de l'enquête, confirmant une information des Dernières nouvelles d'Alsace.

The memorial stone marking the site of Strasbourg's Old Synagogue, which was destroyed by the Nazis in World War II, is pictured after it was vandalised overnight on March 2, 2019 in Strasbourg, eastern France. - Sputnik France
Strasbourg: la stèle de l’ancienne synagogue renversée, le maire dénonce l’antisémitisme

Grâce aux caméras de vidéosurveillance en centre-ville de Strasbourg, ainsi qu'à plusieurs témoins, les enquêteurs ont réussi à trouver le coupable de cet acte involontaire. Un homme, âgé de 31 ans, a reconnu avoir renversé la stèle, en marche arrière avec sa voiture, alors qu'il quittait une discothèque, dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 mars.

D'après l'AFP, l'homme devra comparaître devant la justice en juin pour «défaut de maîtrise du véhicule» et «délit de fuite». L'automobiliste et ses passagers ont expliqué avoir oublié des affaires dans la boîte de nuit dont ils sortaient, et avoir fait marche arrière pour se garer au plus près de l'établissement. L'un des passagers dit avoir entendu un choc.

«À ce stade, aucun caractère antisémite n'a été retenu», a indiqué cette source proche de l'enquête, citée par l'AFP.

Auparavant, la stèle, commémorant l'ancienne synagogue de Strasbourg détruite par les nazis dans les années 1940 et située sur la place des Halles, avait été découverte le 2 mars à terre, déchaussée de son support. Le maire avait alors dénoncé «un nouvel acte d'antisémitisme».

Plus tard, son adjoint, Alain Fontanel, a posté sur son compte Twitter des photos où l'on voyait que la stèle avait été remise en place le jour même, en remerciant les agents de la ville.

La synagogue des Halles de Strasbourg a été incendiée par les nazis il y a près de 80 ans. Ces derniers temps, plusieurs cas de profanation de tombes et de monuments liés au judaïsme ont été recensés en France, et notamment en Alsace, où vit l'une des plus importantes communautés juives de l'Hexagone.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала