Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un cadet de la République dans le viseur de la justice pour des pillages à Paris

© Sputnik . Irina Kalashnikova / Aller dans la banque de photosActe 18: les Gilets jaunes défilent à Paris, le 16 mars 2019
Acte 18: les Gilets jaunes défilent à Paris, le 16 mars 2019 - Sputnik France
S'abonner
Soupçonné d’avoir participé à des pillages lors des manifestations des Gilets jaunes début décembre à Paris, un cadet de la République de 19 ans a été placé en garde à vue mardi, selon l’information de LCI.

En formation dans la police nationale, un cadet de la République âgé de 19 ans a été interpellé pour port d'arme prohibé lors de la mobilisation des Gilets jaunes samedi 16 mars à Paris, informe LCI.

Acte 18: les Gilets jaunes défilent à Paris, le 16 mars 2019 - Sputnik France
Violences à Paris: des «dysfonctionnements» dans la sécurité reconnus par Matignon
Mardi 19 mars, il a été convoqué dans un commissariat parisien et placé en garde à vue, annonce le média. Selon une enquête, il est aussi soupçonné de pillage et dégradation dans des commerces lors des manifestations des 1er, 8 et 15 décembre 2018.

Le média rappelle que les cadets de la République bénéficient d'une formation d'un an avant de se présenter au concours interne de gardien de la paix. Après cette année de formation, et sous réserve de la réussite au concours, ils passent adjoint de sécurité pendant deux ans avant devenir gardien de la paix.

Les 5.000 forces de l'ordre mobilisées samedi 16 mars, lors de l'acte 18 des Gilets jaunes, n'ont pas pu empêcher les pillages et incendies volontaires sur les Champs-Élysées. Dans ce contexte, le gouvernement a annoncé l'emploi des militaires de la force Sentinelle pour la prochaine mobilisation des Gilets jaunes.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала