«Tu es la suivante»: enquête sur les menaces de mort contre la dirigeante néo-zélandaise

© AP Photo / Vincent YuLa mosquée Masjid Al Noor à Christchurch
La mosquée Masjid Al Noor à Christchurch - Sputnik France
Des menaces de mort envoyées sur Twitter à la Première ministre néo-zélandaise font l’objet d’une enquête de police. Les messages reçus par Jacinda Ardern quelques jours après le massacre de Christchurch contenaient une photo d’arme et la phrase: «Tu es la suivante».

Une semaine après la tragédie de Christchurch qui a emporté la vie de 50 personnes, la Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a reçu des messages sur Twitter contenant des menaces de mort, selon le journal New Zealand Herald. La police a entamé une enquête en lien avec cette affaire.

Biker - Sputnik France
Les motards néo-zélandais jurent de protéger les musulmans aussi longtemps que nécessaire

À l'origine, une publication Twitter avec une photo de pistolet accompagnée des mots «Tu es la suivante» a été envoyée directement à Jacinda Ardern. Le message a été envoyé peu après les deux minutes de silence nationales pour rendre hommage aux victimes du massacre de Christchurch.

Ensuite, un autre tweet adressé à la Première ministre ainsi qu'à la police a été signalé par plusieurs internautes à Twitter.

La publication indiquait «la suivante, c'est toi». Le compte Twitter qui s'est avéré être inondé de propos haineux anti-islamiques, n'a été suspendu que 48 heures après la publication des menaces, ce vendredi vers 16h (heure locale).

Tuerie de Christchurch: «un signal de réveil très dur pour la Nouvelle-Zélande» - Sputnik France
Tuerie de Christchurch: «un signal de réveil très dur pour la Nouvelle-Zélande»

Les tirs qui ont retenti le 15 mars dans deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, ont fait 50 morts et une cinquantaine de blessés. La police a désamorcé plusieurs explosifs artisanaux découverts dans des véhicules garés à proximité. L'auteur présumé d'au moins l'une de ces fusillades, l'Australien Brenton Tarrant, 28 ans, a été inculpé de meurtres et sera maintenu en détention provisoire jusqu'à sa comparution devant la Haute Cour le 5 avril.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала