La vidéo virale du pape François refusant aux fidèles d’embrasser sa bague

© AP Photo / Vincenzo PintoPope Francis hosts a four-day summit on preventing clergy sexual abuse, a high-stakes meeting designed to impress on Catholic bishops around the world that the problem is global and that there are consequences if they cover it up
Pope Francis hosts a four-day summit on preventing clergy sexual abuse, a high-stakes meeting designed to impress on Catholic bishops around the world that the problem is global and that there are consequences if they cover it up - Sputnik Afrique
Venus saluer le pape, des fidèles se sont vu refuser par le souverain pontife le droit d’embrasser sa bague. Sur une vidéo devenue virale et qualifiée de «dérangeante», le pape François empêche à plusieurs reprises des fidèles d’embrasser sa bague.

Le pape François vient à nouveau de défrayer la chronique. Alors qu'il se trouvait au sanctuaire de Lorette, dans le nord de l'Italie, le souverain pontife s'est fait remarquer par son refus d'accepter que des fidèles embrassent sa bague, signe de dévotion et tradition catholique.

La raison reste inconnue, mais la BBC suppose que le souverain pontife essaye simplement de faire avancer la file. Après avoir initialement permis à 41 personnes de réaliser ce geste du baiser, le pape aurait montré de l'impatience.

«François n'apprécie peut-être pas le baiser de sa bague, mais c'est inexact de dire qu'il a rejeté tous ceux qui ont tenté de le faire ce jour-là», a écrit l'agence.

Certains catholiques ont dénoncé ce geste de refus, affirmant que le pape avait probablement infligé un «chagrin d'amour» à tous ceux qu'il avait privés de ce geste de dévotion.

«Je serais anéantie si le Saint-Père venait à brusquement retirer ses mains de moi comme ça», a écrit un utilisateur sur Twitter.

Le site LifeSiteNews a critiqué cette attitude et qualifié les images de «dérangeantes». «Le pape François s'est montré mal à l'aise par le passé avec de tels concepts traditionnels. Le pape n'est pas non plus très à l'aise avec d'autres marques de révérence traditionnelles», a-t-il commenté.

D'autres ont salué ce geste, preuve de la nature terre-à-terre du pape.

Le biographe du pape, Austen Ivereigh, a quant à lui justifié ce geste. «Ce n'est pas censé froisser quiconque. Il les salue chaleureusement, comme des êtres humains. Il s'assure qu'ils interagissent avec lui plutôt que de le traiter comme une relique sacrée. C'est le vicaire du Christ, pas un empereur romain.»

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала