Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’Otan financera la création d’une infrastructure militaire US en Pologne

© AP Photo / Virginia MayoNATO and US flags wave in the wind outside NATO headquarters in Brussels on Friday, Oct. 21, 2011.
NATO and US flags wave in the wind outside NATO headquarters in Brussels on Friday, Oct. 21, 2011. - Sputnik France
S'abonner
Précisant que l’objectif était d’accélérer le renforcement de l'Europe, le secrétaire général de l’Otan a fait savoir que l’Alliance débloquerait près de 260 millions de dollars pour soutenir les troupes américaines en Europe centrale.

L’Alliance atlantique investira plus de 260 millions de dollars dans la construction d’infrastructures militaires sur le sol polonais destinées au stockage d’armes américaines, a annoncé lundi le Secrétaire général de l’organisation Jens Stoltenberg.

«L’Otan a décidé de procéder à de nouveaux investissements importants dans les infrastructures militaires. Nous investirons plus de 260 millions de dollars dans un projet de soutien aux troupes américaines dans le centre de la Pologne. Cela permettra de financer le stockage et la maintenance du matériel militaire déjà installé, ce qui accélérera le renforcement de l’Europe», a-t-il indiqué.

Toujours selon lui, ce projet s'inscrit dans le cadre d'un programme plus large – au cours des 4 dernières années près de 2,3 milliards de dollars ont été versés par l’Otan pour financer la mobilité des troupes.       

Ministro das Relações Exteriores da Rússia, Sergei Lavrov (foto de arquivo) - Sputnik France
Lavrov réagit aux nouvelles mesures de l’Otan contre la Russie
Ces dernières années, la Russie n'a eu de cesse de dénoncer la progression de l'Otan vers les frontières russes, en violation de la promesse que l'Alliance avait elle-même faite au Kremlin en 1990, consistant à ne pas s'élargir à l'Est. L'Otan justifie de son côté ses manœuvres par la «dissuasion de l'agression russe».

Qualifiant cette expansion de provocation, Moscou affirme de son côté qu'il serait dangereux de déstabiliser l'équilibre des forces sur le continent européen. Vladimir Poutine a lui assuré que l'État russe n'envisageait pas de manœuvres hostiles, mais restait déterminé à défendre les intérêts de son pays de manière civilisée.

Selon lui, ce serait plutôt l'expansion de l'Otan et le déploiement du bouclier antimissile américain en Europe qui représenterait une menace pour la sécurité de la Russie et de ses citoyens.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала