Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Défense russe montre aux journalistes sa nouvelle base en Arctique (vidéo)

© Sputnik . Vera Kostamo / Aller dans la banque de photosUne île de la terre François-Joseph
Une île de la terre François-Joseph - Sputnik France
S'abonner
Le ministère russe de la Défense a pour la première fois invité des journalistes, russes et étrangers, à la nouvelle base militaire déployée sur une île de l’archipel de Nouvelle-Sibérie, en Arctique.

La nouvelle base militaire russe Trèfle du Nord, aménagée sur l’île Kotelny de l’archipel arctique de Nouvelle-Sibérie, a pour la première fois ouvert ses portes aux journalistes de plusieurs pays.

​Le seul moyen de se rendre à la base, qui a la forme d’un trèfle, est d’y aller en hélicoptère. Toutefois, les conditions météorologiques ne sont pas toujours favorables pour un tel voyage. En Arctique, le temps change toutes les 30 minutes.

La base doit contrôler l’espace aérien et la route maritime du nord (passage du Nord-Est) au moyen de radars et éliminer les dommages environnementaux.

«Trèfle arctique»: une base militaire russe unique en son genre - Sputnik France
«Trèfle arctique»: une base militaire russe unique en son genre
La base comprend un bloc résidentiel et administratif, un centre médical, ainsi qu’une station de transformation de déchets. Les militaires disposent aussi d’un centre sportif et d’un sauna. Sa structure permet aux soldats de se déplacer librement entre les blocs sans sortir dehors. La base dispose de réserves de vivres, possède un système de fonte de neige et peut fonctionner de façon autonome pendant environ un an.

Les représentants de la base ont expliqué aux journalistes ce qu’il fallait faire pour éviter un ours polaire et comment se protéger contre le froid: à —30°C, on a l’impression qu’il fait déjà —40°C en raison du vent arctique, note la chaîne de télévision russe Zvezda. 

Selon le ministère russe de la Défense, la construction de la base capable d’héberger près de 250 personnes a commencé en 2014. C'est la première cité militaire autonome de ce type érigée en Arctique.

Malgré des températures extrêmement basses, les soldats peuvent rester dehors jusqu’à six heures de suite grâce à leurs chaussures et vêtements spéciaux. Les matériels résistent aussi au froid polaire. Les systèmes de missiles de défense côtière Bastion et des systèmes de défense aérienne Pantsir-S protègent les frontières russes dans cette région.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала