Acte 9: un Syrien de 14 ans a perdu un œil à cause d’un tir de LBD à Saint-Étienne

© AFP 2022 Thomas SAMSON Un policier avec un LBD, image d'illustration
Un policier avec un LBD, image d'illustration - Sputnik France
Un garçon de 14 ans a perdu un œil à cause du projectile en caoutchouc d’un lanceur de balles de défense, bien qu’il n’ait pas participé à la manifestation de l’acte 9 des Gilets jaunes à Saint-Étienne, le 12 janvier, a récemment indiqué l’avocate du mineur. L’enquête ouverte par la police est toujours en cours, a indiqué le quotidien Le Progrès.

Blessé par le projectile en caoutchouc d'un lanceur de balles de défense, un adolescent âgé de 14 ans a perdu son œil droit lors d'une manifestation des Gilets jaunes, a affirmé l'avocate du garçon en question, Me Solange Villard-Valézy: «Le samedi 12 janvier, il était avenue de la Libération à Saint-Étienne, mais ne manifestait pas avec les Gilets jaunes».

police à Besançon - Sputnik France
Un Gilet jaune violemment matraqué à la tête par un policier à Besançon (vidéo choc)
Malgré le fait que près de trois mois se soient écoulés depuis l'accident, certains détails n'émergent que maintenant dans le quotidien Le Progrès.

L'adolescent blessé est un réfugié syrien arrivé en France en 2018: «Avec sa famille, il venait d'arriver en France depuis six à huit mois», a affirmé l'avocate.

«Une enquête, confiée à l'Inspection générale de la police nationale, par le procureur de la République David Charmatz, est toujours en cours», a-t-elle ajouté.

Selon les informations du quotidien, publiées le lendemain de l'acte 9, la manifestation à Saint-Étienne a fait deux blessés, dont un léger, alors que l'autre «a été blessé à l'œil dans des conditions qui restent à déterminer» au moment de la dispersion du cortège par les forces de l'ordre, entre les avenues Denfert-Rochereau et Libération, vers 17h30.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала