Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Vers un mandat d’arrêt contre le maréchal Haftar?

© AP Photo / Mohammed El-SheikhyMaréchal Khalifa Haftar
Maréchal Khalifa Haftar - Sputnik France
S'abonner
Le chef du gouvernement d’union nationale basé à Tripoli a demandé au procureur militaire d’émettre un mandat d’arrêt à l’encontre du maréchal Khalifa Haftar, affirme la chaîne Al Arabiya.

Alors que les troupes de l’Armée nationale libyenne se positionnent dans les banlieues de Tripoli, le gouvernement d’union nationale (GNA) basé dans la capitale a exigé l’arrestation de son commandant en chef, Khalifa Haftar, rapporte ce dimanche Al Arabiya.

Membres de l'Armée nationale libyenne - Sputnik France
«Légitime» ou «inadmissible»: l'offensive d'Haftar ne laisse personne indifférent
Selon la chaîne, lors d’une réunion avec le procureur militaire, le chef du GNA Fayez el-Sarraj lui a demandé d’émettre un mandat d’arrêt à l’encontre du maréchal.

Plus tôt dans la semaine, Khalifa Haftar, avait donné l’ordre à ses forces d’entamer la marche vers Tripoli, siège du gouvernement dirigé par Fayez el-Sarraj et reconnu par la communauté internationale.

Troupes fidèles au maréchal Haftar - Sputnik France
Haftar à Guterres: la marche vers Tripoli se poursuivra
Vendredi, les troupes de l’ANL ont atteint les banlieues de la capitale et pris le contrôle de l'aéroport international de Tripoli. Selon les rapports des médias, les deux camps rivaux ont mené des raids aériens contre les positions adverses.

Face à la montée des tensions dans ce pays d’Afrique, le commandement des États-Unis pour l'Afrique (AFRICOM) a pris la décision de délocaliser temporairement son contingent stationné en Libye.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала