Les forces aériennes du maréchal Haftar ont mené leur 1er raid sur la banlieue de Tripoli

La branche aérienne de l’Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar a mené son premier raid aérien contre les positions du gouvernement d'union nationale (GNA) de Fayez el-Sarraj dans la banlieue de Tripoli, selon un communiqué de l’ANL cité par des médias.

L’Armée nationale libyenne (ANL) dirigée par le maréchal Khalifa Haftar a annoncé dimanche dans un communiqué que sa branche aérienne a mené sa première série de frappes en banlieue de la capitale contre les positions du gouvernement d'union nationale (GNA) de Fayez el-Sarraj, relate la télévision locale.

Dans le même temps, les groupes armés loyaux au gouvernement d'union nationale (GNA) ont annoncé dimanche le début d’une campagne contre le maréchal Khalifa Haftar, relatent des médias citant les déclarations des autorités de la capitale.

Des véhicules militaires, confisqués aux troupes du maréchal Khalifa Haftar, aperçus à l'ouest de Tripoli, en Libye, le 5 avril 2019. - Sputnik France
Les positions des forces pro-Haftar auraient été attaquées à l'aéroport de Tripoli
Jeudi, le maréchal Haftar a ordonné à ses troupes de marcher sur Tripoli, la capitale et le siège du gouvernement d'union nationale (GNA).

La Libye est plongée dans le chaos depuis le renversement du gouvernement et le meurtre de Mouammar Kadhafi en 2011. Le pays est divisé entre plusieurs entités rivales, avec notamment la présence à Tripoli d'un gouvernement d'union nationale de Fayez el-Sarraj, soutenu par l'Onu et l'UE, et dans l'est, d'un parlement élu par le peuple et appuyé par l'Armée nationale libyenne du maréchal Haftar.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала