Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le sort des orques et des bélugas dans la «prison aux baleines» russe décidé

CC0 / lavivm / Une orque
Une orque - Sputnik France
S'abonner
Les orques et les bélugas piégés dans le territoire russe du Primorié seront relâchés dans leur milieu naturel, a annoncé le gouverneur de la région. Selon lui, des scientifiques russes et d’autres de l'équipe Cousteau détermineront quand et quels spécimens seront libérés, alors que la baie sera transformée en centre pour réinsérer les cétacés.

Les experts prévoient de relâcher dans leur milieu naturel les orques et les bélugas détenus dans le territoire russe du Primorié, a déclaré aux journalistes le gouverneur de la région, Oleg Kojemiako.

«La décision officielle a été prise de relâcher tous les animaux dans leur milieu naturel. Des scientifiques de l'équipe Cousteau et des scientifiques russes détermineront quand et quels spécimens seront libérés», a-t-il déclaré.

Oleg Kojemiako a également ajouté qu'il était prévu de créer dans la baie un centre de réinsertion pour les cétacés.

«Nous allons y créer les conditions les plus proches des conditions naturelles. Les animaux touchés y seront guéris, ils seront transportés de la mer du Japon vers le centre de réinsertion», a déclaré le gouverneur du Primorié.

baleine - Sputnik France
«Prison aux baleines» russe: Jean-Michel Cousteau se rend sur place pour offrir son aide
Auparavant, Jean-Michel Cousteau et d'autres chercheurs avaient demandé aux autorités russes de libérer les orques et les bélugas piégés dans le territoire russe du Primorié, et ont offert leur aide. Le gouverneur du territoire du Primorié, Oleg Kojemiako, a invité les scientifiques intéressés, dont M.Cousteau, à se joindre au règlement de la situation.

Greenpeace avait déclaré, en octobre dernier, que la vente illégale à la Chine de 13 orques, espèce inscrite dans la liste rouge des espèces menacées, était en préparation dans l'Extrême-Orient russe. Une enquête a été ouverte. Le problème a attiré l'attention de l'opinion internationale, y compris des acteurs Leonardo DiCaprio et Pamela Anderson.

Vladimir Poutine est régulièrement informé de l'évolution de la situation de la «prison aux baleines», selon le porte-parole du Kremlin. Ce sujet est également suivi par le vice-président Alexeï Gordeev qui à son tour «en rend compte régulièrement au Président».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала