Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ce que les Français attendent des annonces de Macron suivant le Grand débat

© AFP 2021 LUDOVIC MARIN Emmanuel Macron
Emmanuel Macron - Sputnik France
S'abonner
La veille des annonces de Macron prévues après le Grand débat, un sondage pour le JDD révèle les souhaits et les attentes des Français.

Près de neuf Français sur dix (88% et 87%) jugent nécessaire de réindexer les petites retraites sur l'inflation et d'obliger les médecins à s'installer dans les déserts médicaux, après le Grand débat, selon un sondage Ifop pour le JDD.

Une forte majorité se prononce également pour une baisse générale de l'impôt sur le revenu (82%) et la suppression de la «redevance télé» (80%), selon cette étude basée sur neuf mesures extraites des nombreuses idées dégagées lors de la consultation publique, rapporte l'AFP.

Acte 22 des Gilets jaunes à Paris, 13 avril 2019 - Sputnik France
L’acte 22 des Gilets jaunes dans l’attente des décisions de Macron après le Grand débat
Plus de trois Français sur quatre sont favorables à «un assouplissement des conditions permettant aux citoyens de proposer des référendums» et 72% se prononcent pour «une allocation unique en direction des plus démunis qui fusionnerait toutes les aides sociales existantes».

Une seule des neuf mesures soumises à cette étude n'est pas plébiscitée: il s'agit de la suppression de l'ENA, école de formation des élites de l'Etat, à laquelle 54% des Français sont opposés. 

Emmanuel Macron en Corse - Sputnik France
«12 millions d'euros»: un porte-parole du RN remet en cause la nécessité du Grand débat
Alors qu'Emmanuel Macron doit effectuer dans les prochains jours son annonce post-Grand débat, 85% de sondés estiment qu'il doit changer son attention aux préoccupations des Français, un chiffre stable par rapport à une étude similaire menée en novembre.

82% jugent que le chef de de l'Etat doit changer sa politique économique et sociale (+4%), alors qu'ils sont 71% à penser qu'il doit modifier sa manière de s'exprimer au contact des Français (80% en novembre).

Etude Ifop réalisée par téléphone les 12 et 13 avril auprès d'un échantillon représentatif de 972 personnes selon la méthode des quotas. 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала