Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un chercheur koweïtien accuse les juifs de «massacrer des enfants chrétiens» (vidéo choc)

S'abonner
Alors que le contenu des médias se voit parfois bloqué, une vidéo d’un chercheur et historien koweïtien dans laquelle les juifs sont accusés d’assassiner des enfants chrétiens se balade en ligne.

«L’une des pratiques les plus populaires chez les juifs est qu’à l’occasion d’une certaine fête ils massacrent des enfants chrétiens» — la vidéo contenant ces propos tenus par le Koweïtien Muhanna Hamad Al-Muhanna, qui se présente comme «chercheur en histoire et en héritage islamique», a en effet été publiée le 27 février dernier sur sa chaîne YouTube suivie par plus de 13.500 abonnés.

Au cours de l’enregistrement en question, Muhanna Hamad Al-Muhanna assure que le sang des innocents est considéré comme «sacré» chez les juifs qui s’en servent pour préparer un gâteau festif. Il appuie ses propos sur l’un «des événements les plus célèbres de l’Histoire», lorsque le père Thomas qui passait par un quartier juif en Syrie «a été enlevé avec son serveur et tué».

La vidéo est apparue dans la série d’enregistrements intitulés «Forum culturel Muhanna» dans laquelle Muhanna Hamad Al-Muhanna aborde en outre des sujets historiques et littéraires. MEMRI TV en a publié le 17 avril des extraits traduits vers l’anglais les intitulant «Accusation de sang antisémite par le chercheur koweïtien Muhanna Hamad Al-Muhanna». Visualisé plus de 2.000 fois, cet enregistrement a été vivement critiqué par des internautes qui ont émis des doutes quant au fait que l’homme en question soit un «chercheur»: «Un chercheur koweïtien…», «Un chercheur? Vraiment?», «Il est tombé sur la tête trop de fois!».

Patrouille de l’opération Sentinelle près de l’église Saint-Eustache, à Paris - Sputnik France
Profanations d'églises, tag antisémite, «la haine se développe petit à petit»
Le chercheur koweïtien prétend en outre dans sa vidéo que les juifs ont «détruit les valeurs morales et l’économie des pays» dans lesquels ils arrivaient et souligne que de nombreux hommes de lettres européens ont «attaqué les juifs dans leurs œuvres».

L’auteur de ces propos est présenté dans l’Internet arabophone comme «chercheur», «historien» et on apprend qu’il publie des livres. En outre, dans une vidéo datant de 2013, il est même présenté comme chercheur au Conseil national koweïtien des arts et des lettres.

Bien que cette vidéo ait été remarquée le jour même de son apparition sur MEMRI par The Daily Mail et JNS.org et en dépit des réactions négatives, elle reste disponible aussi bien sur la chaîne personnelle de Muhanna Hamad Al-Muhanna que sur la page Facebook et la chaîne YouTube de MEMRI TV.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала