Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les Gilets jaunes peuvent être «les prémices» d’une révolution, selon Jacques Attali

© SputnikActe 22 des Gilets jaunes à Paris, 13 avril 2019
Acte 22 des Gilets jaunes à Paris, 13 avril 2019 - Sputnik France
S'abonner
La veille de l’acte 23 de la mobilisation des Gilets jaunes, Jacques Attali a relevé que la France faisait «des révolutions mais pas de réformes» et que les Gilets jaunes étaient «les prémices de ce qui pourrait être la révolution» au micro d’Europe 1.

L'économiste et écrivain Jacques Attali a suggéré l'idée que le mouvement des Gilets jaunes pourrait aller plus loin au point de déboucher sur une révolution.

Invité sur Europe 1 le 19 avril, l'ancien conseiller spécial de François Mitterrand a brièvement parlé de son ouvrage «Histoires de l'alimentation» paru récemment dans les librairies pour passer vers le sujet de la situation politique actuelle en France.

Acte 23 des Gilets jaunes, le 20 avril 2019 - Sputnik France
En proie au feu: les flammes de l’acte 23 à Paris (photos, vidéos)
Reprenant une citation que «le pays des 365 fromages n'est pas gouvernable», une phrase de Charles de Gaulle modifiée, il conclut que la France est un pays qui «n'évolue pas de façon continue mais qui évolue par révolutions». Afin d'appuyer son idée, il insiste sur le fait que la France «fait des révolutions mais pas de réformes» et que «nous avons fait tout un tas de révolutions dans notre Histoire».

Il répond par l'affirmative à la question de la journaliste qui s'intéresse de savoir si les Gilets jaunes sont une révolution: «c'est les prémices de ce qui pourrait être la révolution, oui» parce que «cela renvoie à une colère très profonde».

Acte 23 des Gilets jaunes, le 20 avril 2019 - Sputnik France
Des Gilets jaunes aspergés d’eau bleue à Paris, un moyen de «marquage»? (images)
Selon Jacques Attali, le mouvement n'est pas épuisé à sa 23e semaine de mobilisation: «il y a une colère extrêmement profonde, extrêmement justifiée qui renvoie au fait que les classes moyennes se sentent sans avenir et surtout sentent que leurs enfants n'ont pas d'avenir».

Les Gilets jaunes ont promis une mobilisation exceptionnelle pour le samedi 20 avril, à l'issue du Grand débat national. À Paris, des milliers de manifestants se sont rassemblés à Bercy, dans le sud-est de la capitale, avant de partir en direction de République, dans un cortège déclaré en préfecture.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала