Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’ENA pourrait-t-elle bientôt être remplacée par l’ISF? L’Élysée aurait démenti

S'abonner
ISF: ces trois lettres pourraient bientôt avoir une autre signification qu'impôt sur la fortune et venir remplacer trois autres, ENA, l'École nationale d'administration. En effet, Le Parisien a appris que celle-ci pourrait céder sa place à l'Institut supérieur des fonctionnaires. Mais, selon le HuffPost, l'Élysée «dément» cette nouvelle.

L'ENA, l'École nationale d'administration, serait en passe, selon des informations du Parisien, d'être remplacée par l'Institut supérieur des fonctionnaires avec le sigle ISF, exactement le même que pour impôt de solidarité sur la fortune, qui fait écho à une revendication des Gilets jaunes.

Le journal ajoute que cette proposition avait beaucoup fait réagir, de nombreux fonctionnaires craignant d'être allégrement caricaturés.

Napoleon III - Sputnik France
L’ancien président du Conseil constitutionnel compare Macron à Napoléon III (vidéo)
Le HuffPost a pour sa part affirmé avoir contacté à ce sujet l'Élysée. Ce dernier «dément» ces informations, sans préciser si cette dénomination avait été à un moment ou à un autre sur la table, a indiqué le site d'actualité.

Évoquant la suppression de la prestigieuse école envisagée par Emmanuel Macron, l'ancienne directrice de l'ENA et aujourd'hui tête de liste de la majorité présidentielle aux élections européennes, Nathalie Loiseau, avait elle aussi estimé qu'il fallait «donner un coup de pied dans la fourmilière».

Le projet d'allocution qu'Emmanuel Macron devait prononcer le lundi 15 avril, finalement annulée en raison de l'incendie à Notre-Dame, a été consulté par l'AFP. Il s'avère que le Président s'apprêtait, entre autres, à supprimer l'ENA, établissement dont il est lui-même sorti diplômé en 2004 et dans lequel ont étudié trois autres Présidents de la 5ème République (François Hollande, Jacques Chirac et Valéry Giscard d'Estaing).

La veille, un sondage pour le JDD révélait les souhaits et attentes des Français, notamment au sujet de la suppression de l'école de formation des élites de l'État: 54% des Français y étaient opposés.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала