Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Quelle est la réaction des figures des Gilets jaunes aux chants haineux contre la police?

© Sputnik . Irina Kalashnikova / Aller dans la banque de photosLa police française lors d'une manifestation des Gilets jaunes à Paris (archive photo)
La police française lors d'une manifestation des Gilets jaunes à Paris (archive photo) - Sputnik France
S'abonner
Après que le parquet de Paris a annoncé ouvrir une enquête sur les quolibets de certains Gilets jaunes appelant les policiers à se donner la mort, durant la manifestation de samedi à Paris, de nombreuses figures du mouvement annoncent se désolidariser de ces chants, fortement condamnés dans la classe politique française.

Durant l'acte 23 sur la place de la République à Paris, des manifestants ont scandé à plusieurs reprises des chants, appelant les forces de l'ordre à se tuer, des provocations qui ont scandalisé les syndicats et les milieux politiques français.

Le parquet de Paris a annoncé avoir ouvert une enquête. Dans ce contexte, plusieurs figures du mouvement se désolidarisent des chants lancés par les manifestants aux policiers.

«Nous dénonçons avec vigueur les propos invitant les policiers à se suicider, entendus très marginalement et pour la première fois lors de l'acte 23 des Gilets jaunes, après plus de cinq mois de mobilisation», dit-on dans un communiqué commun signé entre autres par Jérôme Rodrigues, Maxime Nicolle et Éric Drouet.

Acte 23 des Gilets jaunes, le 20 avril 2019 - Sputnik France
«Brûlez-les»: des individus s’en prennent à deux policiers pendant l’acte 23 (vidéo)
Les auteurs du communiqué apportent leur «soutien total aux familles des vingt-huit policiers et des deux gendarmes qui ont mis fin à leurs jours depuis le début de l'année». Ils adressent également leur «solidarité et compassion […] aux fonctionnaires qui subissent, comme [eux], au quotidien, les politiques de destruction du service public.»

Ces slogans de manifestants sont intervenus dans un contexte de vague de morts volontaires dans les rangs des forces de l'ordre recensées depuis le début de l'année.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала