Le gouvernement sri-lankais indique l'auteur de la série d'attentats au Sri Lanka

© REUTERS / StringerSri Lankan Crime Division police officers inspect the explosion site at a church in Batticaloa, Sri Lanka April 21, 2019.
Sri Lankan Crime Division police officers inspect the explosion site at a church in Batticaloa, Sri Lanka April 21, 2019. - Sputnik France
Les explosions ayant visé des églises et des hôtels du Sri Lanka et qui ont fait au moins 290 morts lors du dimanche de Pâques ont été organisées par un groupe islamiste local en coordination avec un «réseau international», a déclaré un porte-parole du gouvernement.

La série d'explosions du dimanche de Pâques au Sri Lanka a été perpétrée par un groupe islamiste local en coordination avec un réseau international, a déclaré lundi le porte-parole du gouvernement, Rajitha Senaratne. Un mouvement islamiste local, le National Thowheeth Jama'ath (NTJ), est à l'origine des attaques suicides.

«Nous ne croyons pas que ces attaques aient été conduites par un groupe de personnes confinées au pays. Il y avait un réseau international, sans lequel ces attaques n'auraient pu être menées à bien», a déclaré le porte-parole. «Nous enquêtons sur une éventuelle aide étrangère (au groupe) et leurs autres liens, comment ils forment des kamikazes, comment ils ont produit ces bombes», a-t-il ajouté.  

Les attentats du 21 avril 2019 au Sri Lanka - Sputnik France
Les premiers détails sur les attentats au Sri Lanka
Dimanche 21 avril, en quelques heures, des bombes ont semé mort et désolation dans quatre hôtels et trois églises, en pleine messe de Pâques, en plusieurs endroits de l'île d'Asie du Sud, qui n'avait pas connu un tel déchaînement de violence depuis la fin de la guerre civile il y a dix ans. Huit explosions au total ont frappé dimanche le Sri Lanka. Du Vatican aux États-Unis en passant par l'Inde, ces attentats ont soulevé un émoi mondial.

La police a annoncé lundi qu'une «bombe artisanale» avait été trouvée tard dimanche sur une route menant vers le principal terminal de l'aéroport de Colombo et qu'elle avait été désamorcée avec succès par les forces aériennes sri-lankaises. L'aéroport reste ouvert sous haute sécurité suite aux attentats.

Environ 1,2 million de catholiques vivent au Sri Lanka, un pays de 21 millions d'habitants où les chrétiens représentent 7% de la population, majoritairement bouddhiste (70%). Le pays compte également 12% d'hindous et 10% de musulmans.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала