Ingrid Levavasseur pronostique l’avenir des Gilets jaunes suite aux annonces de Macron

© AFP 2022 CHARLY TRIBALLEAU / AFPIngrid Levavasseur
Ingrid Levavasseur - Sputnik France
Après la conférence de presse d’Emmanuel Macron le 25 avril, la Gilet jaune Ingrid Levavasseur n’a pas pu s’empêcher de partager sa déception. Elle estime que le Président «aurait pu annoncer des mesures phares» et craint que les mobilisations ne «perdurent».

Invitée sur Europe 1, Ingrid Levavasseur, l'une des principales figures des Gilets jaunes, s'est dit «déçue» par les annonces du Président français à l'issue du Grand débat national. Elle a ainsi reconnu avoir eu «un peu d'espoir» avant la prise de parole d'Emmanuel Macron.

«Je pense qu'il aurait pu annoncer des mesures phares mais j'ai l'impression que c'est du réchauffé par rapport à la semaine dernière», a-t-elle précisé.

​Elle estime qu'Emmanuel Macron «a tellement à faire encore» puisqu'«il n'y a pas de précisions», notamment sur le montant des baisses d'impôt ou sur l'augmentation du temps de travail.

Dans un autre entretien accordé à BFM TV, Ingrid Levavasseur a toutefois indiqué qu'il y avait des choses «intéressantes» dans le discours de M. Macron, notamment la réindexation des retraites.

«Tout le reste ne colle pas», a-t-elle conclu avant de faire part de sa crainte que les mobilisations ne «perdurent».

​La première grande conférence de presse d'Emmanuel Macron à l'issue du Grand débat national s'est tenue le jeudi 25 avril à l'Élysée. Il a annoncé des mesures visant à répondre à la crise des Gilets jaunes, clamant notamment son intention de réduire «significativement» l'impôt sur le revenu. Il a également souligné que les retraites «de moins de 2.000 euros» par mois seraient réindexées sur l'inflation en 2020, plaidant par ailleurs pour la mise en œuvre facilitée d'un référendum d'initiative partagée.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала