Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un riverain se plaint de la sirène des pompiers et fait changer leur itinéraire à Limoges

CC BY-SA 2.0 / RomainSeaf / un sapeur-pompier, image d'illustration
un sapeur-pompier, image d'illustration - Sputnik France
S'abonner
En Haute-Vienne, un habitant du centre-ville de Limoges, qui s’était plaint du bruit fait par les sirènes des camions de pompiers passant régulièrement dans sa rue, a obtenu qu’ils changent d’itinéraire.

Après avoir écrit au service départemental d'incendie et de secours (SDIS) pour faire dévier les camions qui le dérangeaient, un habitant de Limoges a obtenu gain de cause, relate France Bleu.

Donald Trump - Sputnik France
«Si une personne avait eu une arme…»: Trump évoque à nouveau l’attentat du Bataclan
Pour lui, il était «insupportable» que les pompiers passent régulièrement dans sa rue puis se trouvent bloqués au feu rouge. «Par conséquent, la sirène se déclenche et dure tant que les voitures et cars n'ont pas passé le feu», a-t-il expliqué dans une lettre publiée sur Facebook.

Le riverain a ainsi demandé aux combattants du feu d'emprunter un autre itinéraire via deux rues adjacentes, ce qui permettrait aux véhicules de secours de se retrouver sur le même boulevard sans passer par le feu tricolore. Sa demande n'est pas restée lettre morte.

Saint-Denis - Sputnik France
Une vingtaine d’ados visés par des lacrymogènes à la sortie d’un cinéma à Saint-Denis
Le syndicat Force Ouvrière des pompiers de la Haute-Vienne n'a pas hésité à dénoncer la souplesse du commandement: «Donc maintenant, chacun peut écrire au SDIS en proposant qu'on ne passe plus par telle rue ou telle rue parce que nos sirènes font du bruit. […] Le commandement est un personnel de gestion qui ne sort que rarement de son bureau et ne connaît que très peu la réalité du terrain», a notamment ironisé le représentant du syndicat, Nicolas Corneloup.

Il a en outre assuré que s'il le fallait, les pompiers de sa caserne dérogeraient à la nouvelle consigne. «Si on doit aller au plus vite, on ira au plus vite. C'est du bons sens. Notre priorité sera toujours la victime», a-t-il résumé.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала