Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Restauration à l’identique» ou «geste architectural» pour Notre-Dame? Un sondage répond

© Sputnik . Oxana BobrovitchLa cathédrale Notre-Dame de Paris après l'incendie, en avril 2019
La cathédrale Notre-Dame de Paris après l'incendie, en avril 2019 - Sputnik France
S'abonner
La plupart des Français ne veulent pas de «geste architectural» pour Notre-Dame de Paris et souhaitent que la majestueuse cathédrale reprenne les formes qu'elle avait avant l'incendie destructeur du 15 avril, selon un sondage réalisé pour Le HuffPost et CNews.

La question a surgi dès le lendemain du dramatique incendie qui a ravagé Notre-Dame, le 15 avril dernier. Faut-il reconstruire l'un des symboles de Paris à l'identique ou peut-on laisser libre cours à l'imagination des architectes?

Selon un sondage réalisé par YouGov, société internationale d'étude de marché, pour Le HuffPost et CNews, les Français se montrent assez unanimes. Ainsi, 54% veulent «une restauration à l'identique».

Notre-Dame de Paris - Sputnik France
Un toit en verre remplacera-t-il la charpente en bois de la cathédrale Notre-Dame?
Ils sont deux fois moins nombreux, 25%, à se prononcer en faveur du «geste architectural» évoqué par Emmanuel Macron et Édouard Philippe, tandis que 21% restent sans opinion.

Ce sont, notamment, la célèbre flèche et la toiture qui suscitent d'âpres discussions, Édouard Philippe ayant annoncé le lancement prochain d'un concours d'architecture.

Selon le HuffPost, certains architectes se sont d'ores et déjà attelés à la tâche, comme le studio lyonnais de design lyonnais NAB, qui voit la cathédrale avec une serre sur le toit et une grande flèche centrale accueillant un rucher.

Un cabinet dijonnais a, pour sa part, proposé d'utiliser beaucoup de verre, de métal et des tuiles de cuivre lors de la reconstruction. D'autres spécialistes avaient également affirmé que le bois n'était pas le seul matériau pouvant servir à restaurer la cathédrale, notamment dans le cas d'une reconstruction rapide.

Notre-Dame de Paris - Sputnik France
Notre-Dame: «les restaurateurs modernes relèvent les défis d’ingénierie, pas de foi»
Le Premier ministre, Édouard Philippe, a par ailleurs annoncé le 18 avril la création d'un concours international d'architecture en vue de déterminer s'il fallait reconstruire la flèche «qui avait été pensée et construite par Viollet-le-Duc [rénovation menée par Eugène Viollet-le-Duc au XIXe siècle, ndlr] à l'identique ou, comme c'est souvent le cas dans l'évolution du patrimoine et des cathédrales, doter la cathédrale de Notre-Dame de Paris d'une nouvelle flèche adaptée aux techniques et aux enjeux de notre époque».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала