Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Guaido appelle à une nouvelle «marche des libertés», malgré les échecs des précédentes

© AP Photo / Fernando LlanoJuan Guaido
Juan Guaido - Sputnik France
S'abonner
Juan Guaido a invité les militaires vénézuéliens à cesser de soutenir Nicolas Maduro et à se mettre du côté des manifestants pour une nouvelle «marche des libertés».

Intervenant devant les militaires, le chef de file des protestataires vénézuéliens Juan Guaido les a de nouveau appelés à rejoindre les manifestants dans leur lutte contre le gouvernement en place.

Dans une vidéo postée sur son compte Twitter, l'autoproclamé «Président par intérim» a annoncé le début de la «fin définitive de l'usurpation»:

Manifestación en Caracas, Venezuela - Sputnik France
Lavrov: Washington a raté la Blitzkrieg au Venezuela, mais insiste pour renverser Maduro
Juan Guaido, qui dit se trouver sur la base aérienne de La Carlota, à Caracas, se présente entouré d'individus portant l'uniforme militaire. À ces côtés, on voit l'opposant Leopoldo Lopez, qui est actuellement assigné à résidence.

«Les forces armées nationales ont pris la bonne décision et elles comptent sur le soutien du peuple vénézuélien», affirme M.Guaido.

En réaction, le ministre vénézuélien de l'Information Jorge Rodriguez a indiqué, également via Twitter, que le gouvernement faisait face à un petit groupe de «traîtres» aspirant à un coup d'Etat.

Juan Guaido - Sputnik France
Juan Guaido: après la levée de son immunité, la prison?
Pour sa part, le ministre de la Défense, Vladimir Padrino López, a souligné que l'armée restait «fermement au service de la Constitution nationale et des autorités légitimes». 

Les médias ont également rapporté que des gaz lacrymogènes avaient été dispersés à proximité de la base où intervenait Juan Guaido.

Pour le 1er mai prochain, le «Président par intérim», reconnu par une cinquantaine de pays dont les USA, avait promis d'organiser «la plus grande marche de l'histoire vénézuélienne». Le pouvoir a lui aussi appelé à manifester le 1er mai dans le centre de Caracas pour le traditionnel défilé de la Fête du travail. 

Protestations antigouvernementales à Caracas - Sputnik France
Pétrole et chaos: le Venezuela deviendra-t-il «la Libye de Trump»?
Les protestations se poursuivent depuis plusieurs mois au Venezuela, confronté à une grave crise économique assortie de tensions politiques. Le 23 janvier, Juan Guaidó s'est proclamé Président par intérim devant une foule de partisans. Or, depuis lors, le pouvoir reste bien en place, alors que les manifestations sont devenues moins massives à travers le pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала