Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Maduro appelle les Vénézuéliens à dire «non» au coup d’État et aux États-Unis

© REUTERS / Miraflores PalaceNicolás Maduro, presidente de Venezuela
Nicolás Maduro, presidente de Venezuela - Sputnik France
S'abonner
À la suite de l’échec du coup d’État organisé par Juan Guaido, le Président Maduro s’est adressé aux Vénézuéliens sur Twitter, appelant ces derniers à interdire aux États-Unis d’intervenir dans leur pays.

Le lendemain de la tentative de coup d'État, le Président vénézuélien Nicolas Maduro a lancé un appel à ses compatriotes pour dire «non» à l'ingérence des États-Unis. Il a posté ce message adressé aux Vénézuéliens sur son compte Twitter, à l'occasion des célébrations du 1er-Mai.

​«Aujourd'hui la classe ouvrière du Venezuela se mobilise dans tout le pays pour célébrer sa journée et défendre ses réussites en organisant un grand défilé pour dire «non» au coup d'État, pour dire «non» à l'ingérence des Yankee. Nerfs d'acier, calme et bon sens! Vive les ouvriers et les ouvrières de la patrie!», a déclaré Maduro.

À Caracas, la Journée internationale des travailleurs est marquée par de nouvelles manifestations réunissant des partisans du Président et ceux de l'opposition, a indiqué RFI. Des centaines de manifestants se sont déjà rassemblés.

Venezuelas Staatschef Nicolas Maduro - Sputnik France
Tentative de coup d’État au Venezuela: Maduro adresse un message au peuple
​Mardi 30 avril, Juan Guaido était intervenu devant ses partisans réunis à l'extérieur d'une base militaire, annonçant le début de la «fin définitive de l'usurpation» et appelant à rejoindre les manifestants dans leur lutte contre le gouvernement en place.

Le chef de l'État a ensuite déclaré l'échec du coup d'État et a fait savoir qu'il avait ordonné d'ouvrir une enquête sur cette tentative et que plusieurs putschistes présumés étaient déjà interrogés. Il a ajouté que tous ceux qui avaient pris les armes pour renverser le pouvoir seraient retrouvés et jugés.

Pour le 1er-Mai, le «Président par intérim» Juan Guaido, reconnu par une cinquantaine de pays dont les États-Unis, avait promis d'organiser «la plus grande marche de l'histoire vénézuélienne». Le pouvoir a, lui aussi, appelé à manifester le 1er mai dans le centre de Caracas pour le traditionnel défilé de la fête du Travail.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала